Bienvenue le forum du Consortium Ten'sia

Après trois ans d'existence sur SWG, rejoignez nous dans cette nouvelle aventure
 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexionRechercherCalendrierGalerieFAQ

Partagez | 
 

 [?] Errance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: [?] Errance   Mer 30 Mar - 18:18

Le sang...
Précieux liquide dont pourtant bien trop s'écoule... Mêlé de salive et de bile, il finit par s'écouler sur la sable chaud de l'arène.

Le sable...
Poussière obscurcissant la vue, mais éclaircissant le spectacle... soulevé par le souffle rauque d'une jeune femme éreintée.

Ryll gisait sur le sol, le regard perdu vers les profondeurs de la nuit, vers son passé. Tout ne semblait être qu'un rêve, qu'une chimère. Les bas-fond de coruscant, les entrailles de vaisseaux, les palais de hapes et la plaine pluvieuse de Jabiim. Un camps retranché perdu, oublié et abandonné hanté par un fantôme depuis trop longtemps déjà disparu.
Combien de temps se sont écoulé... un jour... une semaine... un moi... il s'écoule tel une rivière, tantôt lentement au milieu d'eaux calmes, tantôt si rapide qu'il vous échappe au milieu de torrents. Mais maintenant, il semblait stagner. Tout était lent, presque figé, et silencieux.
L'homme se tenait au dessus d'elle, semblant appelé la foule mais elle n'entendait pas ces cris. Il tenait sa lourde masse dont son crane de la mandalorienne ne se souvenait que trop bien des formes. Mandalorienne... l'était elle vraiment... ou bien était ce hapienne comme l'avait dit ce fantôme... qu'était elle vraiment... qui était elle ? Peut être rien... peut être personne...
La masse s'élevait, se préparant à être abattu. Toute ces questions pouvaient se terminer maintenant. Pourquoi se torturer ainsi l'esprit après tous ? Des souvenirs plus lointain lui revinrent à l'esprit, elle n'était alors qu'une petite fille, gisant sur le sol, sa mère au dessus d'elle s'apprêtant à lui mettre une nouvelle raclée...

- Maman... ça fait mal...

La seule réponse fut un violent coup de pied dans le visage. Le sang et la bile vola à nouveau... a moins qu'elle ne volera que plus tard, le passé et le présent sont parfois si semblable.

- Si ça fait mal, s'est que tu vis ! Si tu vis, tu peux te battre !

Il n'y avait aucun amour dans ces paroles, seulement les faits. Mais se furent finalement les mots d'une mère qui la réveilla :

- Lève toi ma petite Ryll, il est temps de vivre... il est temps de se battre.

La masse fendit l'aire, venant finalement percuter... le sable chaud de l'arène. Ryll venait de rouler sur le côté, récupérant son poignard. Elle ne réfléchit même pas, s'était déjà fait, toute les pièces du puzzle étaient en place. Elle frappa avec sa lame, mais ne réussi qu'a toucher le manche de la masse, la contre attaque arriva sans la moindre surprise, un mouvement tournoyant, extrêmement violent, trop pour percuter un mur : le bois se brisa sec à l'endroit précis où la mercenaire l'avait entaillé. Mais rien de surmontable pour un gladiateur vétéran de nombreux combats, d'un simple geste il récupéra se qui restait de sa masse, pivota et vint empaler sa gorge contre le second morceau du manche.
La mandalorienne était droite, sa main venait de lâcher cette tige de bois qu'avait négligé son adversaire. Ce dernier restait pourtant droit, tentant de réagir mais incapable de bouger. Son agonie dura quelque secondes avant que la jeune femme ne frappe violemment l'extrémité sortant de la gorge du gladiateur, séparant ainsi plusieurs vertèbres.
Ryll s'éloigna alors de la scène, laissant le soin au détrousseur de récupérer se qu'il désirait sur le cadavre. Son visage ne montrait nul peine, nul intérêt. La foule ne savait comment réagir. La jeune femme venait de montrer l'évènement tel qu'il était vraiment pour elle : non un combat triomphale, mais une simple exécution de sang-froid.
Elle attrapa ses armes et une bouteille pour en vider le contenu : le tihaar lui brula un peu le fond de la gorge, mais rien de terrible. Elle adorait cette boisson car elle soignait tous les maux : désinfectant un blessure... ou noyant l'esprit.
Montant à l'étage de l'établissement, elle laissa derrière elle l'arène. Le temps de prendre une autre bouteille qu'elle vida tout aussi vite.
Nouveau flashback... quelque part dans un vaisseau :

- Allez mon capitaine puce, qu'est ce que je t'ai dis ?

Elle revoyait son père souriant.. l'endroit était sombre... à moins que l'alcool n'ait obscurcis ces souvenirs...

- Ne jamais faire confiance en personne papa-capitaine.
- Excellent Ryll.

Elle se tortilla un instant sur elle même... semblant hésiter sur la suite de la phrase :

- Mais alors... ça veut dire que je ne peux pas avoir confiance en toi ou en maman ?

Le sourire de son père s'agrandit encore.

- En personne ma puce... en personne.

Il prit dans ses bras la gamine d'à peine 6 ans.

- Et surtout pas un jedi ou un soldat.... ceux là on doit les tuer... hein papa.
- Ha ha ha... ouais ... si tu tues un jedi... tu seras un grand chef capitaine puce.

Les souvenir disparurent dans l'ombre. Ryll était devant un miroir... probablement dans les toilettes de la cantina... du sang perlant de son poing enfoncé au milieu de ses reflets semblant la présenter au milieu d'une toile.
Les choses étaient bien plus simple autre fois.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: [?] Errance   Mer 6 Avr - 17:58

Le regard fixe sur son Pirpaak, Ryll essayait tant bien que mal de se convaincre que ce petit bouillon maison lui ferait un bien fou. Enfin... surtout à sa tête. Elle avait comaté cinq heures dans les toilettes avant qu'un foutu rodien ne tente de lui faire les poches. Finalement, le petit jeu de son père s'était avéré utile. Il s'amusait régulièrement à se glisser dans la cabine de sa fille et si elle dormait, il prenait un malin plaisir de l'attraper et de la jeter dehors afin qu'elle se charge de quelques .... Avec le temps, le moindre bruit éveillait son esprit, vérifiait se qui se passait et se rendormais aussi vite si tout allait bien. Ce petit jeu lui avait mainte fois sauvé la vie... et se soir ses crédits et ses armes, se qui revenait un peu près au même.
Quoiqu'il en soit, se souvenir se résolvait pas son problème de gueule de bois. Les deux bouteilles d'alcool fort bu coup sur coup n'était finalement pas une si bonne idée. Et la soupe, bien que tentante ne l'avait pas empêcher de se prendre un verre de ne'tra gal, abstinence total n'était pas non plus une très bonne idée.

- Décidément, tu ne te caches guère Ryll.

Ses yeux se détachèrent de ce « merveilleux » bol de soupe pour se poser sur l'homme qui se tenait en face d'elle. Armure d'origine républicaine, bien que les parties sur les membres aient été renforcé et le plastron profondément modifié. Un blaster lourd, modèle armée républicaine en holster, et un poignard probablement récupérer au même endroit. En fait, seul le casque, et l'absence de marquage peut être, faisait plus penser à la tenue d'un mercennaire.

- Liam... qu'est ce que ta tête de militaire vient foutre en territoire Hutt.

Un aire un peu surpris, puis un sourire amusé :

- Du boulot... la même chose... s'est bon ?
- La soupe ou la bière ?
- La bière.
- Pas mauvais... ça change un peu.

Elle attendit quelque instant qu'on serve son « invité », le salua et but quelques gorgée avec lui.

- Pouah... vous autres vous buvez vraiment n'importe quoi !
- Qu'est ce que tu entend par vous autre ? Avec ta tronche je ne la ramènerai pas.

Liam avait la tête qu'il avait. Une partie de sa joue manquait, laissant un étrange sourir carnassier sur le côté droit de son visage. Avec sa coupe courte, et sa barbe parfaitement rasé, on pouvait presque le penser plus jeune. Mais à plus de quarante piges... peut être presque cinquante balais, on ne pouvait qu'admirer se visage ayant connu peut être trop de bataille.

- Ma gueule de balafrée ne regarde que moi... et au passage je ne la ramènerai pas après un combat aussi médiocre... tu m'as fait perdre du fric avec ce faux combat truqué, les hutt vont te tomber dessus.
- Je ne m'en fais pas trop.
- Pourquoi, t'étais payé pour te coucher non ?
- Oui... 3 000... mais j'ai descendu le courrier et récupérer 5 de plus... j'ai misé sur moi et un joli pactole dans mes poches.
- Joli oui... et tu vas le dépenser comment en tant que cadavre.
- Les hutt ont leur part, je les ai prévenu... s'est le bookmaker qui doit pleurer de devoir les rembourser... et avec la rumeur de combat truqué, il doit probablement avoir pris le premier vaisseau en partance... et de toute manière, quand on met un combattant aussi con, on assume.
- Pas faux... même un bleu aurait peu liquider ce touriste... enfin tant mieux que tu ais peu gérer ta petite affaire correctement.

Finalement, la jeune femme se pencha sur sa soupe et se mit à la boire. Pas si mauvaise pour quelque chose faite par des étrangers.

- Mais dit moi... serais tu Dar'manda.

Le bol qu'elle venait de lâcher n'atteignit pas la table qu'elle avait déjà dégainer et mis en joue l'ancien officier.

- Ne m'insulte pas.
- Du calme... du calme... je ne voulais pas l'insulté... mais en disant « vous autres » tu as eu une étrange réaction... une petite crise d'identité ?

Dans sa tête, Ryll pensa « bien « vu ».

- Rien à voire.
- Dixit une demi-hapienne.
- Ne prononce jamais ce mot.
- Hapien, hapien, hapien... allons Ryll tous le monde se fou bien de ce mot. Mais s'est bien se que tu es non ? Après tous tu n'as qu'une partie de leur tare.
- Définir une race par ces tares... j'en connais un qui n'apprécierais pas.
- Il est mort alors on s'en fout.

Mort... peut être ou peut être pas. Ryll avait depuis longtemps considéré que n'était mort que se dont elle était certaine qui soit mort.

- Mais dit moi Liam... quelle est ton but ?
- Un coup de main.
- Un coup de main ? Et pourquoi donc ?
- Une prime.
- Seul les sith offre des primes. Pas la république.
- La république m'a chassé il y a des années... alors autant travailler au plus offrant.
- Tu as passé trop de temps avec moi... tu vas finir pirate hahaha...
- Ça ... jamais... mais chasseur de prime... s'est pas mal.
- C'est du pareil au même... on chasse... on tue... et on récolte.
- On croirais parler un marchand... ou un fermier... hahaha... pas mauvaise cette bière finalement.

Ryll finit sa soupe et but une gorgée de sa bière.

- Qui ?
- Ça a de l'importance ?
- Oui... histoire de connaitre le comment... et surtout le salaire.
- Hahaha... je te reconnais bien là, pragmatique et professionnel... ça t'es déjà arrivé d'avoir des remords ?
- Jamais.

Ou plutôt pas ce genre de remord. Tuer quelqu'un ne l'avait jamais dérangé. En soit, elle n'avait jamais compris en quoi on pouvait regretter d'avoir tuer quelqu'un. Pour une basse sommes, okay... mais sinon. Non, ses remords concernait plutôt sa vie, comment elle la menait et vers où.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[?] Errance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue le forum du Consortium Ten'sia :: Role Play :: Dans une loitaine galaxie (Rp forum) :: RP forum :: Rôle play Ante-Game-
Sauter vers: