Bienvenue le forum du Consortium Ten'sia

Après trois ans d'existence sur SWG, rejoignez nous dans cette nouvelle aventure
 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexionRechercherCalendrierGalerieFAQ

Partagez | 
 

 Un avenir incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 7 Nov - 21:02

Kerwyn avait à peine commencé à travailler sur l'un des terminal qu' Alek Sturn le rejoignit. Il lui jeta un regard, réprimant un soupire.

-" Commandant Sturn... En quoi puis je vous aider..."

L'homme se rapprocha doucement.

" Guarg viens de me dire que vous auriez un plan pour nous sortir de là, je vous écoute....et... j'aurais pas dû te braquer avec mon arme à peine débarquer... pour le reste on verras si on survit."

Le jeune homme se retourna, regardant Alek une lueur de surprise dans le regard, avant de se fendre d'un léger sourire.

-" On va dire que ça n'est pas grave... Je comprend que cette situation soit... Stressante. Et j'avais un plan... Mais j'avais prévu de ne trouver qu'une cinquantaine de personnes... pas plus... Mais j'ai peut être une idée."

Kerwyn se détourna du terminal et s'appuya contre le mur , bras croisé, ses yeux braqué sur Sturn. Le jeune homme avait monté la luminosité de la pièce au maximum, et la lumière était à la limite du gênant pour la majorité des personnes.

-" Il y a une lune non loin... Le trajet a vitesse maximum ne nous permettrait pas de la rejoindre sans nous faire descendre. Mais je connais le moyen de décupler notre vitesse, si ce n'est plus. Et je peux reproduire le même systeme avec la lune. Ça nous permettrait de pouvoir passer en hyerespace avant d'être à porté de tir. Le problème est ma capacité d'embarquement. Mais on peut peut être utiliser les transports. Mais on aura besoin d'un pilote plus que bon. Un "bon" ne pourrait pas reproduire ma manœuvre. Et bien sur, impossible d'asservir les navettes à mon vaisseaux. Il faut être extrêmement précis... "

Il fit une pose, analysant sa propre stratégie

-" Mais il faut modifier les vaisseaux pour ça... Ils ne sont pas prévu pour cette utilisation... Mais en gros, l'idée c'est ça... J'ai pas plus efficace . "

Kerwyn ne savait pas quoi penser de ces gens. Il ne savait pas si il devait les considérer comme des ennemis ou pas. L'avenir le lui dira.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 7 Nov - 21:40

Prenant une grande inspiration face à ....ce plan je lui fais un récapitulatif :

- Bon si on avais eu 200 hommes en moins j'aurais dit "il est génial votre plan, heureusement que vous êtes arrivé"....mais là ! Sa vas pas le faire . Sur nos transports seulement DEUX peuvent faire UN saut en hyperespace, et il peuvent voler même pas DEUX heures chacun. Vous voyez le genre ? On seras obligé d'abandonner du monde sur place....et çà... C'est tout à fait impossible ! Sinon essaye de contacter la république et leur expliquer la situation, l'Empire a attaqué cette planète, on à le droit d'être évacuer....Mais sinon je peux te trouver des volontaires ? Je vais leur parler, mettant la main sur mon émetteur je transmis à l'ensemble du peloton, que tous le monde se rassemble devant le centre de commandement !

Attendant l'arrivée des hommes, je mis une caisse devant l'entrée pour pouvoir monter dessus et êtres vus de tous. Une fois tous arrivés, je retiras mon casque et fis en sorte de crier assez fort pour être entendu de tous :

- Soldats de le République ! Nous avons combattu pendant plusieurs semaines ensemble, partageant souffrance et sueur. Vous avez combattu aux côtés de vos frères d'armes avec bravoure, et je suis fier d'avoir pu combattre avec vous. Mais je peux faire en sorte que cela cesse... pour 50 d'entre vous je peux vous donner la possibilitée de partir de cet enfer ! Quant aux autres ils devront rester avec moi pour combattre ces lâches qui nous attaque. Oui des lâches ! Les impériaux nous craignent messieurs, il mobilise des milliers d'hommes pour abattre un poignée de courageux soldats républicains. Alors je vous le demande soldat, qui se porte volontaire pour quitter cette planète ? Moi je resterais, car mon devoir est de botter des culs impériaux jusqu'à la mort. Alors qui ? Qui veut quitter cette planète ? Ceux qui veulent partir mettez vous derrière moi, ceux qui veulent combattre...Saluez ! Et accompagnant mon ordre je salua l'assemblée qui me faisais face avec la plus grande conviction, par respect à ces hommes qui me faisait confiance et j'attendis leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soushi Nguyen

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 14:20

Soushi Nguyen, aux côtés de Kerwyn depuis leur arrivée, écoutait attentivement le discours de Alek Sturn. Ce dernier parlait bien, trouvant probablement les bons mots pour rassurer ses hommes. Malheureusement, ce n'était pas les bonnes paroles qui viendraient à bout de l'envahisseur impérial mais il ne doutait pas des capacités au combat du républicain. Observant les regards désespérés des nombreux soldats, Soushi n'y voyait ni plus ni moins que de la peur.

[hapien] -"Vous pensez que cette poignée d'hommes est capable de repousser l'empire ? Je ne doute pas de leur bravoure ... plutôt de leurs compétence." chuchota-t-il discrètement à Kerwyn à sa droite.

Les bras croisés, le regard fixant Alek Sturn qui venait de terminer son discours et salua ses hommes en guise de "Oui je reste au combat mais qui me suivra ?", le hapien s'attendait à voir de nombreux soldats se défiler face à une mort certaine. Après tout, c'était ça qu'on lui avait appris dans son monde d'origine, les êtres humains bien que malins, restent des êtres humains et c'était ça leur plus grand défaut.


[hapien] "Pensez-vous qu'il n'aurait pas été préférable de repartir chez nous face à l'agressivité de ce ... Sturn ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaackary Haje Lynch

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 20/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 15:28

A l'appel du commandant, Zaackary s'était joint aux troopers. Le fuschia de sa garde robe tranchait avec les teintes plus sobres des armures. Où chaque nuance de leurs équipements se mêlait les unes aux autres en une harmonie propre à chaque armée, lui se détachait du groupe tant par cette couleur criarde que par ses manières.

En effet, malgré la capuche rabattue sur sa tête, on pouvait percevoir un sourire plein d'effronterie, de malice et le regard avec lequel il envellopait l'assemblée n'étincellait d'aucune peur.

Une fois la diatribe lâchée, dont l'écho se perdait peu à peu sous une pluie battante, l'eunuque observa les réactions des soldats. Il aurait fallu que l'un d'eux, un seul, prenne le courage de se porter volontaire pour cette mission de sauvegarde personnelle pour que ne s'embrase la volonté des autres. Bien sur, dans le lot, quelques têtes brûlées ne songeaient même pas à cette fuite organisée mais le reste, bleusailles aux portes de l'appréhension et de la panique, était à fleur de peau et sans nul doute disposer à se laisser une chance de vivre.

Savaient-ils, seulement, que la honte qui s'en suivrait les pourchasserait étenellement, mettant à jamais à mal leur conscience et que, telle une balle à jamais logée entre les côtes, la douleur ne se tarirait pas.

Ses comparses, d'ailleurs, faisaient parti du nombre mais un simple regard vers le fils Lynch et leur envie de faire un pas disparut aussitôt.

Seul demeurait l'attente du premier volontaire...sous cette averse continuelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 16:06

Salao, au premier rang face à Alek, écouta avec intérêt son discours. A la fin de celui ci, il resta de marbre. Son monologue était parfait, à la fois ferme et discipliné, lucide, tout en restant crédible et porteur d'un message d'espoir. Solennellement, il salua dans le silence ambiant et les trombes d'eau s'abattant sur leurs têtes.

Voyant que la grande majorité des soldats à ses côtés hésitait encore, le trooper leva les yeux au ciel, et soupira d'un air las. Décidément ce n'était pas du tout gagné d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 16:37

Le discours d'Alek Sturn avait de quoi motiver les troupes. Et à peine avait t'il fini qu'une vingtaine de soldat saluèrent dans un même mouvement... Puis une trentaine. Quelques minute après, près de la moitié des hommes était au garde à vous devant leur commandant.

Mais au loin, le bruit des machines commençait à se faire entendre. A bout, dark thavis avait lancé ses hommes vers le fort. Trois cents soldats qui attaqueraient avant la tombé de la nuit. Pour cet assaut, il n'avait consulté ni Xeneus, ni dark Zehir. Il voulait la gloire pour lui, et il était persuadé que ses hommes, appuyé par ses machines de guerre viendraient à bout du petit fortin.

Le roulement mécanique dissipa le peu de courage qu'il restait dans le cœur de certain soldat, qui se placèrent derrière Alek Sturn, la tête basse, honteux. Mais ils avaient peur. Et ils ne voulaient pas mourir.... Pas ce soir.

Peu de temps passa avant que les comptes ne puissent être fait. Cent cinquante restaient, une centaine voulait partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 16:51

Kerwyn écouta avec attention les paroles , alors que son commandant en second s'approchait de lui, lui parlant avec une grande discrétion.

[hapien] -"Vous pensez que cette poignée d'hommes est capable de repousser l'empire ? Je ne doute pas de leur bravoure ... plutôt de leurs compétence...Pensez-vous qu'il n'aurait pas été préférable de repartir chez nous face à l'agressivité de ce ... Sturn ?"

Un léger sourire se dessina sur le visage du jeune homme.

[Hapien] -" Ça aurait été plus facile c'est vrai... mais tu me connais... Je n'ai jamais été un adepte de la facilité. Et j'ai fait une promesse... Je peux compter sur toi j'imagine... - glissa t'il à son second.

Il regarda sans rien dire les réactions des soldats républicains. Une majorité restait . Les autres voulait partir. Et il était assez peu nombreux pour qu'il puisse les évacuer. Il pourrait partir lui aussi aussi, et se mettre à l'abri. Après un moment, il se redressa, applaudissant avec ostentation de manière à se faire entendre.

-" Bravo... Beau discours... Motivant... Stimulant... Mais vous avez un problème. Je suis le seul à pouvoir vous évacuer. Mais vous m'avez menacé, et donc je ne vous aime pas. J'ai donc décidé de ne pas vous laisser le plaisir de vous amuser avec les impériaux pendant que je m'ennuierai seul dans un coin tranquille . Résultat, je reste avec vous." - Dit il d'un air amusé - " Et plus sérieusement "commandant" , vous pouvez compter sur moi, et sur mon vaisseau jusqu'à ce que j'aurai trouvé un moyen de TOUS nous sortir de là "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
Soushi Nguyen

avatar

Nombre de messages : 31
Age : 28
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 17:19

Le Capitaine Nguyen fit un léger signe affirmatif de la tête à Kerwyn en guise de réponse. Il savait qu'il pourrait toujours compter sur son fidèle et loyal bras droit. C'est avec une légère déception qu'il observa les centaines de soldats refuser de rester sur la planète pour se battre comme de véritables hommes. Notre enseignement était-il donc vrai ? L'être humain était donc faible ... ?
Plus le temps passait et plus le Capitaine n'avait que du mépris en vers ces êtres qui l'entouraient mais il restait malgré tout muet et en retrait mais toujours aux côtés de Kerwyn.

Lors de l'annonce de son supérieur, Nguyen laissa échapper un léger sourire sur ses lèvres. Il ne s'attendait pas à une telle réaction mais il connaissait bien Kerwyn et son tempérament de feu, à la limite imprévisible. Il aimait bien ce genre de caractère, au moins l'action était toujours au rendez-vous et pour un militaire dans l'âme il n'y a rien de plus ennuyant que de ne pas se battre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 17:24

Mais il a de l'humour, c'est un bon point me dis-je. Mais les bruits que j'entendais était plus que reconnaissable, le combat allez commencer.

- Merci, mais j'ai mes 50 volontaires. Vous pouvez les évacuer. S'ils veulent partir, ils me serviront à rien ici juste à ce faire tuer. Vous reviendrez après. Nous, chargeant mon lance-roquette, on encore du travail à faire. On vas les occuper le temps que vous partiez.

Puis me dirigeant vers les cent volontaires je m'adressa à eux :

- Il n'y a pas de honte à avoir peur, c'est normal, vous n'êtes pas encore prêts mais la prochaine fois.... JE VOUS MET EN PREMIERE LIGNE SI JAMAIS JE DOIS DE NOUVEAU VOUS COMMANDER !! ....Pour le moment donner toutes vos grenades et armes lourdes à ceux qui reste, ensuite voyez avec le pilote derrière moi et faite deux groupe un qui attend l'autre qui embarque, mais pas de débordement car je peux vous jurer que si c'est le cas je vous met devant nos murs pour protéger vos le fort avec vos carcasses ou je vous abat un par un c'est clair ?, ouvrant la communication général je transmit, on suit le plan d'origine, on se scinde en deux groupe, un sur la muraille, les autres à la barricade. Que toutes les armes lourdes aillent sur les murs, on avs éclater de l'impériales ce soir !!

Finalement arriver sur la muraille je transmis mon dernier ordre :

- Ne tirez qu'une fois la cible acquise, pas de gaspillage, visez pour tuer ! Et épaulant mon lance roquette je finis par, POUR LA REPUBLIQUE !!!

Une phrase simple mais tellement motivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 17:45

Salao jubila en entendant au loin le bruit des machines de guerre impériales. Enfin ! La morosité de ces dernières heures laissait place à l'action à présent, rien de tel pour oublier la dépression de l'attente. Avant de partir rejoindre son poste, il jeta un dernier coup d'œil à Guarg, lui adressa un dernier signe de tête, et enfila son casque. Avant qu'Alek ne monte sur la muraille, il se dressa face à lui et lui tapa sur l'épaule. Puis, il s'éloigna en appelant dans le comlink:

-Tavkin, je monte en première ligne, à la barricade. Ça te dit de venir t'amuser ?

Enfin, il se mit en place derrière la barricade à l'entrée du fort. Dernière vérification de l'équipement, coup d'œil à ses compagnons de bataille. La nervosité monte d'un cran, le silence commence à s'installer alors que chacun a rejoint sa place. Au loin, on distingue vaguement une masse sombre, et le bourdonnement lointain des chars et des speeders. Salao adapta la luminosité de son casque à l'obscurité régnante, la pluie crépitant sur celui ci. Il regarda à sa droite, et là, Ô surprise, le gringalet tremblant de tout à l'heure s'était positionné avec lui. Le fait qu'il soit resté pour se battre était déjà étonnant en soi. Le jeune homme le regarda à travers son propre casque, mais le message était clair; il se chiait dessus, mais avait confiance envers le commandement. Salao réfléchit un instant, puis se résigna à parler:

-Reste près de moi gamin... Et fais pas de zèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavkin

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 18:38

Tavkin qui était resté assis malgré la demande du commandant, entendait le discours. "Franchement Alek tu crois que ces troufions vont rester ? tu t'attendais à quoi ..."pensa-t-il. Il se rapprocha pour mieux entendre quand un soldat vint vers lui :

- heuu... Chef... On a trouvé un ordinateur et ... heu... J'ai essayé de l'allumer... mais j'ai planté le système... Mais c'est peut être important alors... heu... bin j'suis venu vous trouver... vous êtes bien le spécialiste non ?

- Heu, quoi ? tu viens de trouver un ordi et t'y a toucher sans m'en prévenir ? j'espère pour toi qu'il est toujours en bon état, parce que la ça va être la goutte d'eau ...

Et la pluie attendit ce moment précis pour tomber dru.

- Maudite planète, maudite pluie, ... bien je te suie alors fais vite j'ai deux trois mots à dire avant que ces troufions ne partent.

En route pour le poste de commandement, il reçus la transmission de Salao qui l'invitait au massacre à venir. Mais dû répondre négativement, le devoir l'appelait avant tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keidan Diath

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 18:49

POUR LA REPUBLIQUE !!!


Le discours du commandant en fit frémir plus d'un. L'excitation qui régnait était palpable maintenant que la bataille était imminente.
Alors que les soldats aller a leur poste, Salao lui fit un signe de tête et partie en direction de la barricade. Guarg se dirigea vers Alek et lui dit en souriant:


Très beau discours Alek, je n'en attendait pas mieux. On se revois après la bataille!



Sur ce, il resserra les sangles de son armure, et partie en direction de la barricade.
L'attente avant la bataille lui avait été difficilement supportable, mais maintenant qu'elle approchait, le stress l'avait quitté, et il été près à tout pour défendre ce fort.
Parvenu à la barricade, il se mit à hauteur de Salao, abaissa sa capuche, pris le manche de son sabre en main, puis lui dit avec un clin d'oeil:


Protège mes arrières hein. héhéhé.

-Et toi essaie de m'en laisser un peu. Tâchons de donner une bonne image à nos "invités" !

T'en fait pas pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valence



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 8 Nov - 20:14

Valence jeta un regard par-dessus son épaule, les mains fermement agrippées au guidon de son swoop. Ce dernier occupait généralement prêt du tier de la soute exiguë du Cerberus, et il avait eu toutes les peines du monde à le débarquer, vu que la rampe était à moitié enfouie dans de la terre meuble. Les rares sentinelles avaient alors été trop occupés à l'intérieur de la base par leur préparatifs pour prêter attention à ce qu'il faisait.

Au dessous de lui s'étendait l'avant-poste, dont certains murs tombaient en lambeaux et certaines tourelles de défense semblant hors service depuis bien longtemps. Les troopers républicains semblaient se démarquer en deux groupes, l'un saluant, et l'autre se regroupant autour du transport spatial et des petites navettes de transport de proximité.

Ils veulent évacuer... juste une partie de leurs troupes ?

Il secoua la tête, incrédule. Le type qui avait ordonné ça avait forcément du se laisser aller à un sentimentalisme mal placé. Outre les possibles mutineries qui pouvaient s'en suivre - surtout au vu de l'état psychologique des gullipuds qui constituait le gros des troupes - il réduisait pratiquement leurs chances par deux de tenir plus longtemps.

L'imbécile ! Et comment je quitte ce foutu caillou, s'il perd le fort à la moindre attaque ?

Et les Sith ?

Il tourna son regard vers la plaine brunâtre qui s'étalait devant la position républicaine. De là où il était, il pouvait vaguement distinguer à travers la brume et les torrents d'eau gelée les formes menaçante des engins de combat impériaux ainsi que des insectes qui les accompagnaient.

Il plissa les yeux. L'avant-garde ennemie semblait charger au pas de course.

Mais... ! Tout le monde a donc un propulseur en moins sur cette planète ? Il sont pas bien ? Pourquoi attaquer maintenant ? Ils ont au moins six fois plus d'hommes qui les rejoignent !

Valence pensait commençait à cerner les motivations des Sith et pourtant, voilà qu'une autre de leurs actions insensées le laissait complètement démuni. Pourtant, ils avaient tiré tous les bons numéros, et les républicains ne gagneraient cette bataille que quand les Hutts piloteraient des swoops. Le résultat final serait le même : le petit groupe de la République restait bien en vue au milieu de la plaine comme un mynock immobile. En tant que pilote, il ne donnait pas cher de la peau de la créature dans cette situation précise. Et il imaginait parfaitement bien le petit avant-poste dans la même position.

Il ne me reste plus qu'à jouer au tabaga et au vrelt. Ces illuminés devraient faire comme moi. Pourquoi ne s'éparpillent-ils pas dans la cambrousse, prenant le maquis - si le terme peut vraiment s'appliquer à un endroit pareil - en débarrassant de tout insigne les désignant comme républicains ? Trop lâche pour eux ? Ces mecs n'ont jamais entendu parler de guérilla ?

Il secoua la tête. C'était trop tard, maintenant, de toute façon.

Il fit ronronner son swoop d'un air satisfait, visiblement heureux de pouvoir s'adonner à l'un de ses petits plaisirs. Contrairement à beaucoup de swoopers éprouvés de planètes comme Taris ou Coruscant, il était né sur Rhinnal, une planète généralement plus connue pour son climat septentrional et sa science médicale. Mais il avait ça dans le sang. Ainsi qu'autre chose, mais il aurait avoué n'importe quoi plutôt que de reconnaître que ce quelque chose avait quoi que ce soit à voir avec ses talents de pilote. Après tout, il avait plutôt généralement une proportion non négligeable à se fourrer dans la merde de bantha jusqu'au cou dans tout ce qu'il entreprenait à côté. En particulier dans les fusillades, se rassura-t-il.

Devant lui s'étendait une petite piste sinueuse dissimulée dans les circonvolutions de la falaise à laquelle la base était adossée. Il ne l'avait pas remarquée au premier abord, puis il avait fini par poser les yeux sur un semblant de motif moins irrégulier dans l'imposant relief. Il ne s'agissait pas à proprement parler d'une piste, mais l'endroit avait au moins le mérite d'être praticable, et lui permettrait de ne pas avoir à contourner la falaise et ainsi de ne pas tomber nez à nez avec la troupe Sith.

Poussant les manettes des gaz au maximum, le swoop jaillit à toute vitesse et grimpa difficilement la pente traitresse alors que son pilote s'échinait à en garder le contrôle.

Avec un peu de chance, il trouverait une ville au nord, et de quoi remettre son appareil en état. Au moins ses fonctions principales.

En espérant qu'il le retrouve en un seul morceau à son retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de jeu



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 9 Nov - 13:42

Il fallut peu de temps avant que les premières machines n'arrivent à portée de la forteresse , et qu'elles ne déversent un déluge de mort sur la petite enclave. Les véhicules de guerre tiraient sans discontinuer, malmenant les murs d'enceinte, alors que deux cents impériaux avançaient sous cette couverture, les bruit du bombardement rythmant leur marche alors qu'ils montaient à l'assaut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 9 Nov - 19:59

- Ils y vont pas de main morte les fumiers . Armes lourdes ouvrez le feu !!!
Le déluge de feu qui s'ensuivit fut splendide tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 9 Nov - 20:19

Un vaisseau, s'est comme un beau petit prince, il faut être doux et gentil avec lui, mais aussi être dure, sinon, il ne fera jamais un bon roi.

- ******* [juron en mando'a] ça devrait tenir.

Une magnifique femme, approchant la trentaine, venait de terminer de se battre avec un conducteur du circuit principale du bouclier.

Elle se leva autant qu'elle peut et se glissa en dehors du réduits dans lequel elle s'était au par avant glissé. La mercenaire adorait les vaisseaux. Ils étaient sombres, étroits et silencieux. Mais se qu'elle ne supportait pas, s'était quand ils étaient coincés au sol.

- [HAPIEN] Se que j'aime avec toi, s'est que je ne comprend jamais ton argot.

Une jeune femme d'un peu plus de vingt ans toute aussi belle, observa sa coéquipière sortir de petit espace. Elle était habillé d'une combinaison assez classique, se qui contrastait énormément avec la tenue de cuir renforcé de plaque de composite de la mercenaire.

- Nest, si tu continues encore avec tes remarques, tu vas te démerder toute seule!

- [HAPIEN] Désolé, je n'arrives toujours pas à comprendre un seul mot quand tu parles cette étrange langue... et arrête de parler cette langue vulgaire, on est seul là.

- On est en république... bon tu vas testé ou continuer à...

Une secousse ébranla un instant le vaisseau.
[HAPIEN]
- Ça commence.

- Bon, je vais allez voire se qui se passe, je prend Ulrik avec moi. Je suppose que tu pourras régler les dernier réglages.

[HAPIEN] - Oui oui, aucun problème, faudra vraiment me dire comment tu connais tous ces trucs.

- J'ai été élevé dans un vaisseau, pour moi, s'est comme changer un ampoule. Et s'il te plait....

- J'ai compris, je parles vulgairement.

Ryll se déplaça avec Nest jusqu'à la soute. Elle enfila une veste qui cacha partiellement ses 4 blasters et attrapa un vieux modèle de fusil sur le râtelier.

- Pourquoi tu donnes un nom d'homme à un fusil?

- Tu fantasmes sur les filles toi?

- Bonne réponse, bon je vais finir ma check list.

Ryll observa la jeune femme rejoindre le poste de pilotage. Quand à elle, elle partit vers son patron. La pluie n'était pas la meilleurs des choses, mais les cartouches énergétiques de son fusil était à l'abri sur la lanière de son arme. Prendre un fusil de chasse pour ce genre de combat pouvait sembler une mauvaise idée, mais elle connaissait très bien son fusil, un seul tire, mais un cadavres à coup sûr.

Les tires sith étaient très proches, mais la mercenaire avait connu pire. Elle pensa un instant à la possible présence de son frère dans l'autre camps, mais il y avait vraiment peu de chance que se soit le cas. Elle observa quelques soldats, ils semblaient concentrés, une bonne chose.

Quand elle fini par arriver près de son patron. Il y avait des soldats présents, et elle ne peut s'empêcher de leur lancer un fugace regard haineux . Malgré les années, elle ne pouvait retirer ce réflexe de son enfance. Elle détestai les soldats. Tout comme eux détestaient les pirates.

- Le vaisseau est près, bouclier paré.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 9 Nov - 22:02

Les armes lourdes de la République tonnaient et crachaient, en écho aux explosions retentissant sur les murs de la forteresse. Le bruit assourdissant, mêlé aux vibrations des détonations, prenait Salao aux tripes. L'adrénaline commençait à affluer, son rythme cardiaque augmentait à une vitesse folle. Devant lui, la masse impériale s'approchait, rapidement, si vite qu'on pouvait voir grandir les silhouettes impériales à vue d'œil. Il repéra un impérial, en tête de bataillon, courant dans la boue. Il prit une inspiration, lente, profonde, puis expira dans son casque, tout aussi calmement. Les bruits de la bataille s'étouffait au fur et à mesure que son esprit se focalisait sur sa cible. Tout semblait se dérouler au ralenti, tant son excitation atteignait son summum.

Il épaula son fusil blaster, raffermissant sa prise sur la poignée de l'arme, calant parfaitement la crosse dans le creux de son épaule. Sa respiration ralentie continuait de rythmer ses actes, telle un métronome. Au loin, la silhouette noire du soldat impérial se superposait avec le cran de visée mouvant légèrement sous la petite instabilité du bras de Salao. A l'intérieur du casque, les capteurs d'aide à la visée dernière génération ajustaient les indications visuelles de la cible actuelle, permettant au trooper de corriger l'inclinaison de son blaster. Son index droit effleurait la gâchette. Juste une seconde de plus. Juste une. La visée était parfaite, le trooper eut un léger sourire. Rien ne vaut le plaisir du premier coup de feu tiré. Enfin, il appuya sur la détente, à deux reprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valence



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 9 Nov - 22:36

Sans se retourner, Valence entendit plusieurs coups de blasters étouffés par la distance, dans son dos. La bataille avait probablement commencé, alors que les échos s'intensifiaient sensiblement.

Il était parti juste à temps. Encore quelques heures, et, peut-être avec de la chance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 10 Nov - 10:34

Après le discours d'Alek, alors que les combattants se mettaient en place, Kerwyn mobilisa une trentaine des soldats qui voulaient fuir afin de mettre son plan d'évacuation au point. Accompagné de ces hommes et de son bras droit, il se dirigea vers la plate forme d'envol. Une jeune femme vint à sa rencontre.

- Le vaisseau est près, bouclier paré.

Le jeune homme l'entraina avec elle vers les vaisseau, suivi de son capitaine et des militaires.

-" Parfait , mais il y a un changement de plan Silence. Il faut vérifier qu'un des transporteurs peut supporter un saut en hyperespace. "

Il se retourna et regarda les militaires qui était là devant lui. Une bande de lâches, mais qui ils feraient l'affaire.

"Bon. Dix d'entre vous, allez me chercher tout les respirateurs et au moins deux systèmes RAR des bunkers. Les autres, vous me démontez le vaisseau que vous montrera cette jeune femme. Tout ce qui n'est pas nécessaire au vol doit dégager : Armement, munition, cargaison. Je veux au moins que mon vaisseau et le transport puissent avoir une AVA de deux heures. Vous me récupérez aussi les RAR des deux autres transports, et vous les mettraient sur les deux qu'on va utiliser...."

Alors qu'il donnait ses instructions, le bombardement commença, faisant jaillir des gerbes de terre ou de métaux ci et là.

" Et on a pas beaucoup de temps, alors on se bouge ! "

le groupe se mit en branle, s'arrimant à la tache qui leur avait été confié. Durant une demi heure, les hommes d'Alek luttèrent avec courage, contenant l'assaut. Mais les impériaux avaient allongé l'arc de bombardement, noyant la base sous les les tirs. C'est alors qu'un pan de l'enceinte s'effondra du coté de la plate forme d'envol. Et alors que les soldats impériaux continuaient d'attaquer de front, une centaine d'hommes qui étaient resté en réserve s'avancèrent , se préparant à fondre sur eux. Kerwyn attrapa un soldat , lui prenant son intercom.

-" Sturn, on va avoir des problèmes à la plate forme ! "

Puis ce fut à leur tour d'attendre. Le jeune homme se débarrassa de son manteau, dévoilant une épée ainsi que des blasters à sa ceinture. Les soldats présents à la plate forme tremblaient de peur. Il n'y avait là que ceux qui avaient montré leur peur de devoir rester se battre. L'un d'eux s'approcha de Kerwyn.

"-M'sieur.... On doit se replier au bunker.... On doit...
-La ferme ! On reste et on les contient! "

Il ne faudrait plus longtemps avant que les impériaux profite de la brèche, et un sous officier avait réussi à réunir une trentaine de soldats autours de lui, attendant les instructions. kerwyn, accompagné de ses compagnons se préparait aussi à combattre, réfléchissant rapidement à une stratégie.

" Un tier à gauche, un tier à droite ! Tirs croisés ! Je ne veux personne pour tenir la ligne centrale. On les laisse avancer sur une quinzaine . Une fois qu'ils seront là, je veux un tir de couverture extérieur 10-15° sur midi. On reprendra le centre à se moment là. Allez on se bouge !"

Les hommes eurent à peine le temps de se placer que leurs adversaires s'engouffrèrent dans le petit bastion. Les tirs républicains coutèrent la vie à une trentaine d'impériaux avant qu'un seul n'arrive à franchir le barrage. Le combat commençait vraiment. Kerwyn vit un guerrier le charger, armée d'un sabre laser rouge. Il dégaina tranquillement sa propre épée et s'avança vers lui. Au dernier moment, il tomba à genoux, fauchant les jambes de son adversaire qui chuta au sol. Le hapien n'était pas encore relevé que son épée transperçait le corps du sith. A ses cotés, nombre des républicains connaissaient vraiment leur premier combat et beaucoup tombèrent. Il n'y avait vraiment que les hommes de Kerwyn qui étaient de vrais soldats. Mais les impériaux étaient trop nombreux, et il ne fallut pas longtemps avant que les ennemis ne rompent le tir de barrage. Et si une soixantaine d'impériaux étaient morts, Il ne restait qu'une vingtaine d'hommes avec Kerwyn. Ce dernier savait qu'on viendrait l'aider bientôt, mais ça n'était qu'une question de minute avant que la ligne de défense ne s'effondre.

Alors que Kerwyn dégageait sa lame du corps d'un troisième sith, le jeune hapien se retrouva soulevé de terre, percuté de plein fouet par un adversaire. Après un court combat, il se releva, cherchant son épée du regard. Et à la place de cette dernière, il vit un groupe accourir vers eux, les rejoignant dans leurs combat afin de les aider.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 10 Nov - 16:54

Alors que je venais juste de tirer une roquette, mon intercom émit :

-" Sturn, on va avoir des problèmes à la plate forme ! "

C'était pas bon çà, mais on pouvais y arriver :

- Guarg !, transmis-je, Prend 20 hommes avec toi et aller aider Kerwyn, et prend Salao avec toi, sa vas lui plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavkin

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 10 Nov - 17:15

Tavkin et le soldat arrivèrent devant la porte quand une explosion retentit. La bataille avait commencé, ils devaient faire vite. Ils entrèrent dans la pièce et purent voir les deux terminaux, l'un était complétement HS, l'autre avais une meilleur tête.

- Bien alors voyons voir ce que tu détiens mon petit.

L'expert s'installa devant et commença à pianoté quelques touche. Il fouilla absolument tout et fit plusieurs recherche de suite. Le soldat resté dehors tremblait et jetait des coup d'œil dans toute les directions.

- Ah ! bon alors c'est pas gagné.

Tavkin avait trouvé quelque de louche qui dépassait ses compétences.

- Hum a première vu se sont des coordonnées, mais qui doivent crypter quelque chose ...

Le soldat continua à passer en revu tout les dossiers visible et non crypté. Il en restait un dont il ne pouvait pas ouvrir sans le code.

- RAH !!! c'est quoi ça !!! bon du calme, Le soldat inspira et expira profondément puis se focalisa sur sa mémoire et son écran. J'ai trouvé ! un code adn !! mais j'ai oublié comment faire pour les évités, si je pouvais me souvenir des conseils qu'ils m'ont donner dans la régulière ... Bon je vois qu'une seule chose à faire.

Tavkin ouvrit une liaison avec les commandants et dit :

- Alek, Salao, ici Tavkin, au poste de commandement, je vous informe d'une nouvelle qui pourrait grandement nous aidez. Salao viens le plus vite possible, et ramène avec toi un médecin ou chirurgien ! Tavkin continuait de réfléchir puis vit dans un fichier caché une annotation. Ramène aussi le chef nos visiteurs de l'espace, je crois qu'il va nous être utile.

Il coupa la connexion et attendit patiemment, tout en fouillant de fond en comble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valence



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 10 Nov - 17:47



Les contours de la ville se dessinaient à l'horizon. Il ne pouvait pas dire s'il faisait nuit ou jour, étant donné l'épaisseur de la couche nuageuse. Il pouvait simplement sentir avec peine le flot ininterrompu d'eau glacée qui frappait son visage depuis prêt d'une heure. Heureusement, il avait déniché ses lunettes de swoopeur dans une caisse cabossée dont les sangles et le harnachement avaient miraculeusement survécu au crash. Cependant, il en était réduit à les soulever de temps en temps pour en évacuer la buée infecte qui se formait à l'intérieur. Il sentait à peine ses membres, sans parler de son visage à vif. Il avait l'impression que l'eau s'infiltrait par chaque pore de sa peau et allait couler directement à l'intérieur de ses os. S'il devait jamais quitter cette planète vivant, il éviterait l'eau sous toutes ses formes dans la mesure du possible, se promit-il.

Et ça ne fait que commencer.

Il arrêta son swoop, un modèle JR-4 de BespinMotors. Dans la pénombre ambiante, il observa les formes indistinctes qui se dressaient devant lui. La pluie et le bruit assourdissant de la tempête lorsqu'il fonçait à plus de quatre-cent clics à l'heure résonnaient encore à ses oreilles, troublant le silence relatif qui l'entourait maintenant qu'il était à l'arrêt.

La petite cité ne semblait pas réellement animée. De loin, il ne distinguait que quelques silhouettes occasionnelles déambulant d'un air pressé dans les rues. Pour la plupart, il aurait juré qu'il s'agissait de soldats Sith. Mais malgré leur maigre présence, il ne lui fut pas difficile de pénétrer dans la ville à vitesse réduite, ville qui faisait une taille respectable - et appréciable, vu ce qu'il recherchait.

Il planqua son appareil dans le premier recoin qu'il trouva, et se faufila presque langoureusement dans les ruelles désertes à la recherche d'un revendeur. Il croisa plusieurs échoppes spécialisées dans les droïdes ou les accessoires électroniques usuels. Il pénétra dans l'un d'eux afin d'y récupérer des pièces génériques.

Il eut un mal de gornt à s'accorder sur un moyen de paiement avec le vendeur, qui ne voulait avoir à faire qu'à des crédits en dur. La planète étant coupée du reste de la galaxie, Valence fut bien en peine d'accepter, et commença finalement à se séparer des quelques réserves plutôt généreuses qu'il avait avec lui. Il s'informa de l'endroit où il pouvait trouver un spécialiste en ingénierie spatiale et ne fit que récolter de nombreux froncements de sourcils. Il était plutôt suspicieux de vouloir quitter la planète, avec le blocus toujours en place. Certains le prirent pour un agent à la solde de l'Empire Sith. D'autres perdirent tout simplement leur langue, et il fut obligé de dénicher lui-même l'entrepôt qu'il cherchait.

Qu'est-ce qu'ils attendent au juste ? Que je leur graisse les servos ?

Le Jabimii qui l'accueillit était plutôt bougon et d'humeur massacrante, mais au moins se montrait-il presque heureux de pouvoir faire affaire avec quelqu'un. Trop heureux même pour oser lui poser des questions sur ce qui amenait le jeune homme à chercher des pièces de rechange en si grande quantité. L'hyperdrive du Cerberus n'avait pas entièrement grillé, et c'était un bon point, car il n'aurait jamais pu retrouver le modèle qu'il avait à bord. Il aurait alors été obligé de changer toutes les interfaces, et il n'aurait jamais pu faire ça tout seul. Il se contenta simplement d'acheter un nouveau motivateur compatible, et pourtant difficile à dénicher. Il acheta également plusieurs pièces critiques qu'il pensaient avoir vu hors-service au niveau des générateurs de boucliers, bien qu'il ne nourrissait guère de doutes sur le succès qu'il aurait à les remettre en état.

Les propulseurs constituèrent un problème plus délicat. Il avait carbonisé cinq des six moteurs alderaaniens, et il en savait au moins deux hors d'état définitivement. Les autres demandaient divers pièces de plus ou moins gros volume, et il espérait n'avoir rien oublié dans sa checklist. Il lui fallut un long moment avant de dénicher chez le revendeur les éléments compatibles avec la technologie inhabituelle des moteurs en question.

Après avoir dépensé la plus grosse partie de son pécule devant l'avarice du commerçant, il fut forcé de sortir accompagné d'un petit traineau antigrav, tout en surveillant si aucune patrouille Sith se trouvait à proximité. Il ne savait pas pourquoi personne ne sortait, mais il n'avait pas de mal à en imaginer la raison. Les villes devaient être placées sous couvre-feu. Heureusement pour lui, le manque de clarté l'aidait d'une façon inestimable, le camouflant aux éventuels yeux qui auraient pu le voir, mais demandant également aux patrouilles de s'éclairer elles-mêmes et de ce fait, d'être visibles de plus ou moins loin.

Serpentant entre les divers bâtiments, il fit mentalement un bref récapitulatif de ce qu'il pouvait parvenir à réparer avec ce qu'il avait maintenant entre les mains. Au moins quelques propulseurs pouvaient être redémarrés. Le motivateur de l'hyperdrive, carbonisé, devait être remplacé. Le guide de champ hyperdrive, qui semblait défaillant, avait également besoin d'être changé. Le champ de nullité quantique et le régulateur hyperspatial, à priori en bon état, mais prêts lâcher au moindre stress, avaient besoin d'un check-up complet afin de trouver les sous composants défaillants, qu'il ne pourrait pas changer s'ils étaient définitivement grillés. Et si c'était le cas et que l'un ou l'autre lâchait, il ne se faisait pas d'illusions sur les chances de survie des passagers, sans protection face à la physique hyperspatiale. Le générateur de champ Thorsen avait littéralement fondu, et il en avait acheté un nouveau. Cependant, il pensait que les dégâts allaient bien plus loin que ça. Le système paralight, connecté au navordinateur, semblait lui en bon état, pour changer, à l'instar du générateur à fusion et du réservoir à antimatière positionnés entre le motivateur et les moteurs, qui avaient miraculeusement survécu. Le champ de stase et les coussins inertiels avaient simplement besoin d'un redémarrage sauvage. Le système de survie tiendrait, pensait-il, mais la plupart de ses canons laser avaient été tordus lors de l'atterrissage, ou bien carbonisés. Il n'avait plus une seule torpille à protons, et une maigre quantité de missiles à concussion. Tout le reste de l'électronique était plus ou moins bien amoché, mais les systèmes avaient eu l'air de tenir le coup lorsqu'il avait brièvement reconnecté le système. La seule chose qui lui faisait peur car il ne pouvait rien y faire pour l'instant concernait la pile à induction et les bobines super-conductrices qui alimentaient le vaisseau : tout le réseau d'alimentation générale avait été salement touché, et il ne semblait plus remplir son rôle convenablement, malgré la quantité de fuel réactif et d'hypermatière qu'il lui restait, aussi étonnant que ça puisse paraître après avoir autant sollicité de puissance. Il devait bien admettre que les ingénieurs alderaaniens n'avaient peut-être pas la notoriété des corelliens, mais au moins, leurs turbines génératrices avaient un ratio de consommation inégalé. Un G-Burp gargantuesque l'attendait, et la seule pensée d'une telle révision mécanique lui donnait la nausée.

Valence fut brutalement interrompu dans ses réflexions alors que surgissaient plusieurs cris. Il réalisa qu'il s'agissait d'un officier Sith beuglant des ordres à ses troupes, à quelques coudées de là où il se trouvait. Il s'immobilisa dans l'ombre, tous ses muscles en attente, et la main droite au dessus de son holster gauche.

"Trouvez-le ! Il est forcément dans l'une de ces bicoques de bouseux ! Trouvez-moi ce fierfek de Jedi !"

Valence plissa les yeux. Qu'est-ce qu'un Jedi venait faire ici ? Puis il se remémora celui qu'il avait aperçu dans la base républicaine, quelques instants plus tôt.

"Je le sens à des kilomètres à la ronde ! Cet enfoiré de fils de murglak se fout de notre gueule !" continuait le chef de l'escouade, qui s'avérait être équipé d'un sabrelaser inélégant. "Ca fait plusieurs jours que je me tape toute cette merde de bantha à lui courir après ! Il se croit peut-être malin, mais il va vite changer d'avis lorsque je lui aurais mis la main dessus. Oh oui, ce rejeton de hutt va souffrir, je peux vous l'assurer."

Ce type s'est réveillé du mauvais côté de son vaisseau, ce matin...

Plusieurs cris lui firent échos alors que les troopers en livrée carmin et noir difficilement reconnaissable accusaient réception et relayaient les ordres à leurs subordonnés. Plusieurs détonateurs en permacrêtre furent exhibés, et l'explosion qui s'en suivit secoua la petite colline pendant plusieurs secondes. De la terre imbibée gicla dans toutes les directions, évitant comme par magie le Sith, et ajoutant une nouvelle couche de boue fraîche aux armures des soldats.

Ces derniers se précipitèrent à l'intérieur d'une petite bâtisse d'où plusieurs hurlements terrifiés s'échappèrent. Il distingua plusieurs coups de blasters et vit plusieurs personnes s'échapper par les autres ouvertures. Les soldats se déchainèrent et en transformèrent une bonne partie en torches vivantes, découpant un contraste saisissant au milieu de la pluie.

Tandis que les impériaux s'adonnaient à leur petit massacre et que le Sith déchaînait sa fureur en tranchant de-ci de là dans la populace, une jeune fille percuta Valence de plein fouet.

"Blast !", siffla-t-il entre ses dents, tandis que celle qui venait de lui rentrer dans le mou laissait échappé un "Skrog !" plutôt terrorisé.

Skrog ? C'est pas du corellien, ça ?

Il cligna des yeux, tentant un instant de faire aboutir ses réflexions naissantes. Leurs regards se croisèrent malgré la noirceur ambiante, et Valence put distinguer le faciès qui lui faisait face à la lueur des flammes mourantes. Ses yeux s'agrandirent de stupéfaction, mais la jeune fille ne sembla pas s'en inquiéter, une lueur de peur absolue au coin de ses rétines.

"Chuba ! Il y en a deux autres, là bas !"

Il fallut à Valence un petit moment pour comprendre que le soldats les désignait du doigt, ses pensées étrangement tournées vers la bizarrerie d'un Sith utilisant une apostrophe hutt.

La fille voulut s'enfuir à toutes jambes, mais il la retint fermement par le poignet. Elle lâcha un couinement bizarrement outragé. Il la tira en direction de son swoop et la fit monter à l'arrière en la soulevant par la taille, ce qui sembla augmenter sensiblement son indignation.

"C'est... C'est elle ! C'est le Jedi ! Stoopas ! Arrêtez-les ! Feu à volonté !"

Valence attacha maladroitement le chariot antigrav à l'arrière de son swoop en grimaçant alors que plusieurs tirs de blasters imprécis fusaient autour d'eux.

"Ferglutz !" hurla-t-il, alors qu'une décharge passait à quelques encablures de son bras. Il sauta sur la selle de l'engin et démarra en trombe.

"Yeeee ! Astral !" hurla-t-il tout en gratifiant les Sith d'un geste obscène, tandis qu'ils s'éloignaient pleins gaz. Puis il se tourna vers sa passagère tout en enfilant ses lunettes et en lui en tendant une paire, l'air gêné. "Alors heu, ça va, pateesa ?"

Elle le foudroya du regard, mais il distingua aisément un grand soulagement prendre forme au fond de ses prunelles. Et bien que la pluie ruisselait déjà sur ses cheveux bruns mi-long, il conservait l'impression de contempler un fantôme au teint pâle.

"Hey, pas la peine de m'assassiner du regard", cria-t-il par dessus les rafales de vent. "Un peu de familiarité n'a jamais tué personne..." Il se déhancha et lâcha le guidon d'une main, esquissant un geste plutôt pompeux. "RPC !"

"Quoi ?"

"Je Requiers le Plaisir de votre Compagnie, si vous le voulez bien !"

La fin de sa phrase fut engloutie dans le hurlement de deux rafales de laser. Écarquillant les yeux, Valence se retourna presque littéralement sur la selle du swoop pourtant déjà surchargé, et aperçut toute une escouade de troupes Sith motorisées.

"Fierfek ! Mon rake est plus rapide que leurs cochonneries militaires, mais vu notre chargement... Ah, et cette merde de chariot antigrav, je n'arrive plus à manœuvrer !"

La fille s'agrippa d'avantage à lui tandis qu'il zigzaguait, fermant les yeux et serrant les dents, comme si elle pouvait se couper du cauchemar qui l'entourait d'un simple clignement.

"Bon sang !"

Elle rouvrit les yeux en relevant la douleur dans la voix du pilote.

"Tu es comme ta sœur, n'est-ce pas ? T'as vraiment fini dans la médecine ?"

La fille sembla perplexe un moment, se demandant probablement comment il la connaissait, et ce qu'il entendait par sa sœur. Ses cheveux trempés plaqués en travers du visage par la vitesse, elle hocha timidement la tête. Il crut également y distinguer un air de fierté irréductible, mais c'était probablement normal pour une corellienne.

"Parce que je crois qu'un shrapnel m'a touché tout à l'heure. Ces murglaks de Sith ..."

Il se tâta le bras, grimaçant, tout en forçant le moteur du swoop autant qu'il le put.


Dernière édition par Valence le Jeu 11 Nov - 0:00, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keidan Diath

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 10 Nov - 17:55

Alors que les explosions et les tires retentissaient de partout, Guarg restait près de la barricade et se contentait de dévier les tires avec son sabre à lame jaune. Il ne pouvait pas pour l'instant se permettre de sortir du fort et de courir à travers le champ de bataille comme un Nexu enragé, il se ferait dégommer à coup sûr. Il devait attendre que les impériaux arrive à portés. En espérant que tout le monde n'y passe pas d'ici là, car le fort se faisait dangereusement bombarder. Leurs ennemis n'y allait pas de main morte, apparemment, ils voulaient en finir très vite.
Soudain, une explosion particulièrement puissante retentit en direction de la plate forte d'atterrissage. A peine quelques secondes plus tard, Guarg reçu un appelle d'Alek:



- Guarg! Prend 20 hommes avec toi et aller aider Kerwyn, et prend Salao avec toi, sa vas lui plaire.

-Je suppose qu'il se trouve à la plate-forme d'atterrissage? Cria Guarg à travers le tumulte du combat


-Ouais, et grouille toi!!


Le Jedi s'adressa à l'une des escouades qui se trouvait avec eux:


-Vous allez me suivre jusqu'à la plate-forme d'atterrissage, on a besoin de nous d'urgence là-bas! Salao! Tu...


Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que son amis lui cria qu'il devait se rendre au poste de commandement le plus vite possible.


Guarg regarda son escouade.


-Aller go go go!! On a besoin de nous là-bas!!


A peine dix seconde s'était écoulé depuis qu'Alek l'avait appelé. Ils coururent vers leur objectif, et lorsqu'il arrivèrent, ils découvrirent avec stupeur que les impériaux avait déjà pénétrés dans l'enceinte du fort, et menaient un combat acharné contre les hommes de Kerwin.


-Divisez-vous en deux groupes, rejoignez les soldats sur chaque cotés de la brèche! Six d'entre vous reste avec moi au centre!


A peine fini sa phrase qu'il reconnu Kerwin quelques mètres devant lui, en train de se relever, le corps d'une de ses victimes gisant à ses pieds.
Une lame par terre attira l'attention du Jedi, qui tendit la main, usant de la force la récupérer.
A hauteur de Kerwin, il lui tendit le manche de son arme.


-Ceci est à vous je crois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 10 Nov - 18:49

Alors qu'il se relevait, kerwyn vit le jedi s'approcher de lui, lui tendant son épée par le manche


-Ceci est à vous je crois.

Le jeune homme prit l'arme, une lueur de soulagement dans le regard.

-" Merci beaucoup. Vous allez vous amuser avec nous alors? "

Avec les renforts, le combat s'égalisait enfin. Et à un contre un, les républicains avaient une change de remporter cette petite bataille.

Accompagné du jedi, Kerwyn retourna se battre. Au milieu des combats, un guerrier sith retirait son sabre laser du corps sans vie d'une jeune femme. L'assassin tourna un regard emplie de folie vers le jeune hapien et s'avança d'un pas résolu vers lui. Une fois à porté, le sabrelaser rouge jaillit, bloqué par la lame de son adversaire. Le guerrier recula d'un pas, ne comprenant pas comment cette arme à l'air si fragile avait pu bloquer son coup. Mais il ne lui fallut qu'un instant avant de repasser à l'assaut, Kerwyn croulant sous les coups. Il savait que si la moindre attaque passait, rien ne pourrait le sauver.

Se fendant brusquement, le jeune homme entailla le flan de son adversaire ,avant de sauter brusquement en arrière, évitant de justesse un coup au niveau du visage.

*Ça n'est pas passé loin* - songea t-il en ressentant la morsure du sabrelaser sur sa joue.

Le combat reprit de plus belle, mais cette fois, c'était kerwyn qui attaquait, obligeant l'homme en face de lui à rompre sans cesse. Sur de lui, le sith s'attendait à une victoire facile, autant contre les troupes de la république que contre l'adversaire qui l'attaquait sans répit. Malmené, il essayait de trouver une brèche dans l'attaque de son ennemi. Il leva son sabre, voulant contre attaquer, mais tomba à genoux, la légère lame de Kerwyn lui transperçant le corps. Alors qu'il levait les yeux sur celui qui l'avait tué, ce dernier dégagea sa lame avant de le décapiter d'un coup rapide.

Il regarda autours de lui et vit que l'avance des impériaux avait été stoppé . Un sourire se dessina sur son visage en songeant qu'ils s'en sortirait peut être alors qu'ils s'avançait tranquillement vers le cœur des combats. Kerwyn était dans son éléments. Depuis qu'il avait été capable de se tenir debout, on l'entrainait à se battre. Retournant sa lame contre son bras, il se mit à courir, rejoignant ses camarades.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 10 Nov - 20:40

"Bon. Dix d'entre vous, allez me chercher tout les respirateurs et au moins deux systèmes RAR des bunkers. Les autres, vous me démontez le vaisseau que vous montrera cette jeune femme. Tout ce qui n'est pas nécessaire au vol doit dégager : Armement, munition, cargaison. Je veux au moins que mon vaisseau et le transport puissent avoir une AVA de deux heures. Vous me récupérez aussi les RAR des deux autres transports, et vous les mettraient sur les deux qu'on va utiliser...."

Ryll écouta calmement. Étrangement, plus les choses devenait critique, plus elle était calme et silencieuse. Elle se faufila entre les appareils sans se soucier des évènements.Elle n'était pas une experte en vaisseau, mais il n'était pas compliquer de voire ce genre de chose. La plupart des gens regardent la coque et pense que celui qui semble le moins abimé tiendra le mieux. Mais en fait, le top, s'est la forme, les courbes et les bosses qu'un vaisseau possèdent.
Elle jeta un œil au hommes qui la suivait. . Dans ces souvenirs d'enfance, elle voyait des hommes entrainés et dangereux. Pas cette bande de troufions sans expérience à peine sorti de leur monde. Elle ne se pencha guère plus longtemps sur les trainards

Finalement, elle trouva le bon, des courbes fluides, pas de coup brusque par endroit et pas d'interruption. Le vaisseau avait subit pas mal de dommage, mais globalement les déformations avaient été uniforme. Donc la structure était intacte.

- Parfait, s'est celui là que vous aller me vider. Tous se qui ne tient pas aux parois, armes, vivres ou revues porno. Tous se qui ne fait pas d'étincelle, ne semble pas utile au vol et la moindres armes.

Elle déambula dans le transporteur afin de vérifier sa première intuition. Mais effectivement, ce vaisseau allait tenir, il était même en très bon état et pouvait tenir plus d'un saut. Les hommes travaillait plutôt correctement et il n'allait guère falloir plus d'une demi-heure pour le vider.

Quand finalement les soldats eurent pratiquement terminé, la plateforme trembla: les sith étaient là et la panique aussi. Le premier sith qui la mit en joue n'eut guère le temps d'appuyer sur sa détente, Ryll lui fit sauter sa cervelle sans guère plus de cérémonie. Un second suivit puis un troisième. Entre les transporteur, il n'y avait pas beaucoup de place pour circuler, et donc très peu pour manœuvrer une section. Mais pour une personne comme Silence, s'était le meilleurs endroit pour tuer. Un des sith, peut être plus rusé ou plus rapide l'attaque avec une vibro-lame, qu'elle bloqua sans problème en la coinçant avec ses deux blasters. L'instant d'après, l'homme rejoignait à son tour ses compagnons.

Chaos, mort, violence, cris,... un vrai paradis.

Finalement, le flux de sith fini par se tarir, probablement en raison de l'arrivé des renforts républicains. Elle rechargea ses blasters tranquillement. Dire qu'elle avait sortit Ulrik pour rien, dommage. Voyant Kerowyn avec un jedi, elle s'approcha. Elle détestait les jedi, ces êtres étaient presque aussi infecte que les sith. Ceux ci se battait au niveau de la brèche. Dommage que se ne soit pas dans un vaisseau. Alors que Kerowyn venait d'achever un sith, un autre tenta de l'attaquer dans le dos, rien que le patron ne puisse gérer, mais Ryll appréciait s'amuser un peu. Alors que Kero allait tuer son nouvel adversaire Ryll lui ravi sa victoire.

- Le transporteur est vidé et devrait tenir. Il est en assez bon état et apte a faire plus d'un saut. Sinon, dommage qu'il n'y ai aucun des miens ici.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un avenir incertain    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un avenir incertain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» L'avenir de la VPC GW
» Une discussion pour l'avenir [pv Horus Vahalor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue le forum du Consortium Ten'sia :: Role Play :: Dans une loitaine galaxie (Rp forum) :: Scénario rôle play :: Ecrits de nos scénarii-
Sauter vers: