Bienvenue le forum du Consortium Ten'sia

Après trois ans d'existence sur SWG, rejoignez nous dans cette nouvelle aventure
 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexionRechercherCalendrierGalerieFAQ

Partagez | 
 

 Un avenir incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Valence



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 23:29




Elle avait dû rapidement se remettre à l'œuvre. Elle ne pouvait pas laisser ces gens dans cet état. C'était plus que son métier, c'était aussi son devoir pour la République. En tout cas, c'est la remarque qu'elle se serait faite encore un mois plus tôt, sur Corellia. Elle avait alors cru participer à sa façon, donner un peu d'elle-même en s'investissant dans la vie politique corellienne. Le parti dont elle faisait partie partageait la même passion, et la même dévotion aux mêmes valeurs. Et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher maintenant de contempler son vieil hobby avec un recul plutôt désenchanté. Si elle voulait vraiment aider, elle devait faire plus, bien plus que ça.

Un éclat déterminé brillait dans ses yeux. La jeune fille éprouvait réellement l'impression d'être utile. Après plusieurs cas assez désespérés, il fut bientôt évident que malgré la formation standard des médics républicains, les compétences de ces derniers faisaient office d'amuse-gueules devant les siennes. Leurs expressions et leurs manières avaient rapidement changé, passant de l'agacement à l'incrédulité, alors qu'ils observaient ses mains agiles jouer d'une adresse mêlée de délicatesse avec les fils qui reliaient encore les blessés à la vie. Ils finirent assez rapidement par lui demander régulièrement conseil, où à l'appeler pour une opération délicate.

Alors qu'un dernier afflux de blessés s'engouffrait dans l'infirmerie exiguë et bondée, Yuki jaugea rapidement de l'état des patients et s'occupa des cas les plus sérieux, repoussant la fatigue qui s'empressait de la submerger, ses doigts crispés sur les objets qui passaient entre ses mains et les jointures presque blanches. Elle ne sut pas combien de temps encore elle passa à sauver des vies et à observer les autres s'évanouir définitivement.

Puis il n'y eut plus de nouvelles victimes. Le silence était absolu.

Elle sortit du bâtiment, les médics continuant de prendre soin des blessés en arrière plan, et s'avança sous la pluie, l'air hagard et les mains tremblantes. L'eau lavait naturellement le sang de ses bras. Elle leva les yeux au ciel, et sa bouche s'entrouvrit, formant un o délicat, l'éclat intense qui dansait dans ses yeux s'exacerbant alors que ses traits se relâchaient.

Une percée était visible dans les nuages, au loin. Elle laissait entrevoir le coucher d'un soleil rougeoyant qui dardait ses rayons éblouissants sur tout le camp, se reflétant dans chaque goutte d'eau, qui à son tour démultipliait la lumière et octroyait même à l'objet le plus terne un éclat chatoyant. La boue, l'enceinte, et le museau des blasters humides brillaient de mille feux. L'averse s'ouvrait sous ses yeux comme un rideau irisé. Le spectacle s'avérait tellement intense qu'elle ne sut plus si les gouttes qui coulaient le long de ses joues étaient des larmes.

Yuki resta un moment interdite, les yeux fixés sur le mirage qui s'offrait à eux.

Quelques instants plus tard, un air timide de synthéviole s'éleva sur toute la base et ses alentours, tâtonnant nerveusement de bâtisse en bâtisse, caressant les esprits et prenant de l'assurance à mesure qu'il s'affirmait. Au détour de l'armurerie, la jeune fille avait déballé l'instrument de son sac, qu'elle avait rapidement assemblé, l'air rêveur, et ses mains jusqu'alors fébriles s'affairaient désormais avec maestria. La mélodie douce-amère, et pourtant légèrement enjouée, s'élevait de l'instrument au gré du vent, prenant en force et montant crescendo, pour redescendre à nouveau, enchaînant les harmoniques subtiles et entraînantes d'une ballade corellienne.


Dernière édition par Valence le Mer 17 Nov - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaackary Haje Lynch

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 20/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 17 Nov - 9:11

Le déversement tumultueux des blessés durant le conflit s’amenuisait peu à peu pour n’être bientôt plus qu’un simple filet d’eau s’écoulant dans le lit d’une rivière asséchée. Enfin, la tranquillité semblait revenir. Déjà, les canons s’étaient tus même si quelques tirs de blasters faisaient encore écho à la symphonie guerrière ayant eu cours il y a peu, un calme olympien envahissait les lieux.


L’accalmie entrainait avec elle un relâchement des nerfs. Jadis maintenus par l’adrénaline et ne laissant aucune place à l’apitoiement, c’était maintenant le barrage de l’émotion qui céda et les infirmiers en subirent les contre coup. Charleze pleurait à chaude larme et tentait avec un acharnement pathétique d’effacer le sang de ses mains en les frottant frénétiquement sur le tissu de sa robe ; les médics s’assirent et chacun d’eux méditait en silence, l’air hagard ; Zaackary, lui, se contenta de sortir de la bâtisse et d’aspirer à pleins poumons.


La pluie, avant de s’arrêter et d’offrir le temps à l’astre solaire de venir réchauffer les cœurs, glissa sur sa peau, étirant dans ses pattes humides le maquillage. Les yeux de biches de l’eunuque pleuraient du mascara, la trainée descendait sur ses joues, prenant ses pommettes saillantes comme chemin avant de venir s’échouer, par une légère bifurcation, aux commissures de ses lèvres, jouant le rôle d’estuaire pour un torrent coloré. Du coup, le visage androgyne se transformait en un de ces masques de carnaval fait de porcelaine et représentant, dans son faciès figé et à la surface immaculée, un cheptel d’expression : Tristesse, amertume, tragédie se mêlaient en un rictus sarcastique.

Son palmier en guise de coiffure avait lui aussi perdu de sa superbe car de nombreuses mèches s’étaient échappées de l’étreinte pour reprendre une liberté volée par cette coiffe structurée. Ajouté au sang écarlate parsemant sa robe fuchsia , rappelant par l’anarchie des giclées les coups de pinceaux hystérique d’un artiste emportée par la frénésie de sa muse et l’on obtenait un individu se détachant du cadre macabre qui se dépeignait tout autour.


Bientôt, alors qu’une éclaircie vînt caresser le champ de bataille, comme si les dieux, le temps d’une trêve, venaient déposer un baiser sur le front des survivants, une musique envoutante sortie de nulle part se fît entendre. Un air doux, remplie d’une émotion certaine et d’une consonance joyeuse s’éleva ainsi.


Un sourire se dessinant sur le visage barbouillé de maquillage dégoulinant, Zaackary se mît à accompagner la mélodie de sa voix de mezzo-soprano, montant crescendo son timbre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xeneus

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 17 Nov - 13:16

De retour dans sa tente de commandement, Xeneus appela immédiatement les infirmiers de campagne pour qu’ils s’occupent de sa blessure légère mais suffisamment handicapante pour faire la différence entre la survie et la mort. Rapidement, deux soldats impériaux arrivèrent, portant une lourde mallette qui contenaient des doses de kolto, du plasma et des antidouleurs. Xeneus leur fit un signe de tête pour qu’ils se mettent au travail, tandis qu’il ôtait son armure lourde.

L’Archiviste arriva dans la tente d’un air nonchalant, ne portant visiblement aucune marque de blessure quelconque :

« Eh bien, Archonte, on dirait que tu te relâches : une blessure au bout de 2 heures d’engagement, tu m’as habitué à mieux. »

Xeneus grogna lorsque la pointe de l’aiguille s’enfonça dans son bras :

« Oui, mais je n’ai que rarement combattu pareil adversaire. Il s’agit de Jedis et de partisans de la République déterminés et reposés, là où nous avons attaqué épuisés et sans préparation. Si je tenais cet imbécile de Thravis… »

Comme pour ponctuer les paroles de Xeneus, un individu fit irruption dans la pièce : grand, mince, l’individu roulait les yeux dans une attitude proche de la démence, tandis qu’il vociféra avec force des invectives contre l’Archonte :

« Espèce de traître !!! Au nom de qui as tu donné l’ordre de se replier ?! Il fallait continuer l’assaut : mes hommes se faisaient tailler en pièce mais ceux qui t’accompagnaient allaient atteindre la plate forme ! Je te ferai exécuter comme le traître à l’Empire que tu es !! »

Les hurlements de Dark Thravis attirèrent nombre de soldats, mais aussi plusieurs Officiers impériaux comme Arias et des membres de l’Ordre Sith. D’un coup d’œil, Xeneus comprit que l’auditoire se montrerait très attentif à ce qui allait suivre.

L’Archonte se leva et se redressa face à Thravis : bien que légèrement plus petit, Xeneus était largement plus imposant de stature. En faisant ce geste, sa blessure se réouvrit légèrement et quelques goutes de sang perlèrent sur le sol détrempé de la tente. Il empoigna son sabre laser et cracha :

« La situation catastrophique dans laquelle nous sommes n’est due qu’à ta stupidité, Thravis. Pourquoi avoir fait marcher nos hommes jusqu’à les épuiser et ensuite lancer un assaut sans les avoir laissé se reposer ? Comme toi, je méprise la faiblesse et j’admire le courage. Mais tu as surestimé tes forces et sous-estimé la détermination de tes ennemis. Accuser ceux qui combattent avec toi est une preuve de ton aveuglement, de ton absence complète de sens tactique et de ton idiotie sans limite !! »

Xeneus avait hurlé ces dernières paroles avec haine et à présent le silence complet planait sous la tente. Tous savaient qu’après des paroles aussi violentes, l’autorité de Thravis exigeait d’être restaurée immédiatement. Celui-ci empoigna ses deux sabres et les activa :

« Pour ce que tu as dit, tu dois mourir, Xeneus : je ne tolère pas la déloyauté. »

Ce dernier activa son sabre et répliqua :

« Pour ce que tu es Thravis, tu dois mourir : je ne supporte pas l’incompétence. »

Dans un rugissement de colère, les deux Sith se précipitèrent l’un vers l’autre. Arias saisit aussitôt son blaster pour tirer dans le dos de Thravis, mais Zehir, d’un geste vif l’interrompit. Ce duel était principalement un duel d’autorité et rien ne devait interférer dans ce combat.

Les coups pleuvaient sur Xeneus qui était complètement à découvert sans son armure et se retrouvait pour une fois en position défensive, ce qui ne l’arrangeait pas du tout. Il se désengagea rapidement et sortit de la tente, les générateurs électriques et la lumière des sabres laser perçant la nuit de Jabiim, tandis qu’un cercle de soldats et d’officiers se formait autour des deux combattants.

Xeneus savait que l’endurance au combat n’était pas son point fort et sa blessure risquait d’aggraver ce déséquilibre face au déluge de coups qu’enchaînait Thravis : la seule façon de remporter ce duel était de passer à l’offensive.

L’Archonte profita d’un répit du Seigneur Sith pour lancer à voix haute :

« Regarde Thravis, aucun de ceux qui se battent avec toi n’est prêt à mourir à ta place. Ne connais tu pas ce proverbe ? Si tes hommes te craignent, ils tueront pour toi. Mais si tes hommes t’aiment… ils mourront pour toi ! »

Et Xeneus passa à l’attaque, sans aucune finesse, dans le seul but d’achever le duel.

Son sabre frappa violemment, la douleur de la blessure alimentant le Côté Obscur qui l’environnait totalement. Xeneus frappait sans relâche, poussant Thravis vers le bord du cercle qui s’écartait pour laisser plus de place aux deux combattants. Malgré les 2 armes de son adversaire, Thravis était complètement submergé par cette brusque contre-attaque, au cours de laquelle Xeneus libérait simultanément sa frustration, sa douleur et sa colère. Thravis perdit un de ses sabres maser qui fut tranché en deux par celui de Xeneus, mais il profita de cette manœuvre pour rompre le combat, laissant Xeneus épuisé par les quantités d’énergie dont il avait dû se servir.

Thravis éclata de rire :

« Malgré ta force Xeneus, tu n’arrives même pas à me tuer. Par mépris envers toi, je vais laisser un de mes hommes t’achever. » Il se tourna vers l’assistance : « Qui est volontaire pour achever ce soi-disant « Archonte » ? »

Aucun homme ne bougea, mais plusieurs écarquillèrent leurs paupières.

Irrité, Thravis réalisa en une seconde son erreur : il se retourna juste à temps pour voir Xeneus bondir, le sabre laser toujours éteint. Incapable de prédire l’attaque, Thravis fut paralysé une seconde, le temps qu’il fallait à Xeneus. Il pressa un bouton et subitement le bas du manche se hérissa de lames qui jaillirent pour former une garde tranchant comme des rasoirs. Thravis avait à peine eu le temps de comprendre ce qui se passait que le manche du sabre de Xeneus, hérissé de lames et propulsé par la Force, alla se ficher dans le cou du Sith, provoquant un jaillissement écœurant de sang.

Le temps suspendit son cours, alors que le corps sans vie de Thravis s’effondrait lourdement au pied de l’Archonte. Xeneus se releva et attira son sabre à lui, tandis que les lames reprenaient docilement leur position à l’intérieur du manche. Sa voix était calme, alors qu’il tentait de maîtriser la joie sauvage de la mort de son rival :

« Je prends la tête du groupe de combat Eclipse. Quelqu’un souhaite-t-il s’y opposer ? »

Sans un mot, les têtes de tous ceux qui assistaient à la scène s’inclinèrent, en signe de respect pour la plupart, de crainte pour les autres.

« Allez vous reposer : à l’aube et avec l’arrivée du reste de la force impériale, nous marcherons sur les corps écharpés des caniches qui se terrent derrière ces remparts ! Que brûle la République ! »

Tout le groupe de combat se sentit électrisé, gagné par la soif du combat à venir et un seul cri fut repris en cœur pour résonner dans toutes les bouches :

« QUE BRULE LA REPUBLIQUE ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavkin

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 17 Nov - 17:44

- Rah !! voilà c'est fichu !! z'ont tous bousillez.

Tavkin regardait son armure noirci par des tirs et la boue. Il retira son chargeur vide et plaça de suite un nouveau. Le soldat avait entendu l'entretien avec le commandant Sturn, et ne comprenait pas comment Alek n'avait pas descendu se sith sur place.

En voyant le carnage, un sentiment s'empara du soldat, la lassitude, bien vite remplacé par les gémissements des ces compagnons. Il se dirigea rapidement vers l'endroit où il avait laisser Guarg et le soldat. Mais l'un des deux manquait à l'appel, seul le jedi était resté allongé.


- Bon je crois que t'a assez pioncé !

Aucune réponse de sa part, Tavkin le releva en douceur, du moins sans lui casser le dos et se dirigea vers l'infirmerie. Là bas quelqu'un viens le prendre en charge et le soldat regarda à nouveau autour de lui. Au milieu du champ de bataille, Alek, Salao et "le mystérieux visiteur venu de l'espace" à genoux. Le combat avait été rude pour tout le monde. Arrivant à leur niveau il jeta un regard vers l'homme en noir, vérifia que personne était trop près et dit :

- Bon mon co ... mes commandants nous avons trouvé certainement une issue, mais vos mieux que notre "ami mourant dans la boue" ici même vous en parle. J'ai vu une salle intacte dans le poste de commandement, l'endroit parfais pour en parlé. Il se tourna vers l'homme à genoux. Au fait je suis Tavkin Loken, expert en système de sécurité de l'Heimatlos, du moins je l'étais ... votre truc adn là tout à l'heure ... bref ! Enchanté de vous comptez parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 17 Nov - 17:51

Tous était maintenant calme. Elle avait trouvé sur le sith quelque babiole, mais rien de vraiment intéressant. Bien sûr, elle aurait peu récupérer son arme, mais à quoi bon avoir une arme que l'on ne pouvait utiliser.
Autour d'elle, mes hommes semblaient épuisé. Le combat avait été assez long, sans la moindre pause, et elle se sentait également fatigué, mais rien de vraiment critique. En soit, la tension qui s'accumulait quand elle nettoyait un vaisseau était bien pire. Mais là, rien de particulier, cela n'avait été qu'un simple affrontement, et elle avait connu pire autre fois.
L'ironie était que s'était la seconde bataille à laquelle elle assistait. Du moins seconde impliquant des sith et des républicains. Mais Coruscant était loin et cela datait de pas mal de temps. Deux batailles, deux défaites.
Elle termina de récupérer des munitions puis se dirigea vers les vaisseaux. Elle savait par expérience qu'un peu de repos lui ferait du bien, mais elle ne pouvait se permettre ce luxe. Au loin, Kero semblait épuisé et ne semblait pas apte à donner des ordres. Mais connaissant l'homme, des ordres avaient du déjà être donné à l'équipage, alors autant les aider car une seul vérité s'imposait : bien des gens mourront le lendemain s'ils ne partaient pas.

Marchant entre les brancards de blessés que l'on tentait de sauver, Ryll se fraya un chemin jusqu'au vaisseau y repérant une poignée de soldat s'affairant au dernier préparatif. Nest l'apercevant vint à sa rencontre.


- On a un gros problème Silence.

- Lequel ?

- Les batteries des RAR ... elles ne valent rien, je ne pourrais jamais en tirer 2 heures.

- ******[juron mando'a]

Les deux très belles femmes s'avancèrent dans le vaisseau, réfléchissant à une solution, étudiant les tableaux de contrôle ou vérifiant quelque donnée technique dans les specs du vaisseau.

- Question Nest, si je comprends correctement, même en coupant tout se qui n'est pas vital, ça ne marchera pas, exact ?

- Affirmatif.

- Alors autant tiré du courant de notre autre source, s'est le plus simple.

- Quelle autre...

Alors qu'elle énonçait ces mots, elle vit sa collègue montrer l'un des condensateurs du systèmes d'alimentation offline du vaisseau. Le déclic se fit en un instant.


- Okay Silence... donc il suffirait de coupler les systèmes de secoure et notre batterie principale avec l'alimentation général du système. On ne recharge, on décharge et dés lors.... on peut même dépasser les deux heures d'autonomie mais alors ...

- Mais alors si le moteur s'arrête, on y passe tous en peu de temps, je ne peut défaire se couplage qu'une fois au sol... par contre, on peut optimiser la dépense de courant, il suffit de changer les séquences.

- Exact, si on retire se qui n'est pas strictement nécessaire, et qu'on les optimise pour dans le but de diminuer la consommation d'énergie... oui, se ne sera pas parfait, mais je peux alors diminuer le temps des séquences de décollage et de passage en hyperespace...très bien je m'occupe de recalculer les séquences et les déperditions et toi tu te charge du couplage.

- Parfait Nest

Alors que Ryll allait se diriger vers un des tableaux de commande elle entendit sa coéquipière :

- Heu Silence... tu es certaine que ça ira ?
- Bien sûr, se sera un jeu..
- Je voulais parler de toi

La mandalorienne souri. Logique, après un tel combat, elle était fatiguer et elle risquait donc de faire des erreurs. Mais elle se montra rassurante.

- J'ai vu pire, et ma tête est encore clean...Mirjahaal... s'est moins fatiguant que certaine attente ne t'inquiète pas.

Enfin... façon de parler, ils allaient quand même tenter un truc interdit dans tous les manuelles de vols... pour ne pas trop changer les habitudes.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner


Dernière édition par ryll le Ven 19 Nov - 21:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 17 Nov - 18:12

Kerwyn reprenait son souffle alors que le commandant de la base venait s'assurer qu'il allait bien, bientôt rejoins par un de ses compagnons. S'appuyant sur l'épaule d'Alek , il se releva doucement. Dégageant son épée du sol, il essuya la lame sur sa manche avant de la remettre dans son fourreau.

-" Merci mais ça va...Et je suis pas mourant ! Juste fatigué... " - dit il un léger sourire sur les lèvres - " ... Excusez moi un instant..."

Il porta la main à son comlink, l'activant au passage.

-" Ici Aveiro. Tout le monde va bien? "

Si les hommes ne pouvait entendre les réponses à ses questions, l'impression de soulagement qui semblait se dégager du jeune homme en disait long.

-"Et je suis Khalles Aveiro ... Et rassurez vous, vous êtes toujours expert. Vous n'auriez même pas du décrypter le type de codification qui avait été mise en place. Mais Vous avez raison, nous devrions parler de mon idée en privé. C'est téméraire, et je ne veux pas donner de faux espoir à ceux qui nous entoure. Je vous suis..."

Rapidement, le groupe arriva dans un endroit plus adéquat, ou il se posa , content de pouvoir se reposer. Enfin à la lumière, Kerwyn enleva ses lunettes à vision nocturne et se passa une main sur son visage.

-" Bon... L'idée est assez simple dans son principe . Utiliser la friction gravitationnelle pour forcer l'inertie résiduelle, et l'utiliser pour avoir une poussée suffisante pour distancer n'importe quelle vaisseau... Et à partir de là... bin on dégage d'ici. "

En voyant le visage de ses interlocuteurs, le jeune homme comprit que son jargon les embrouillait plus qu'autre chose.

-" Pour faire plus simple... Je tiendrai mon vaisseau à la limite du champ gravitationnel de la planète pour augmenter ma vitesse. Imaginez un speeder qui est immobilisé pour une raison lambda, mais qui monte sa poussée au maximum... Si d'un coup ce "frein" disparait, le speeder va partir beaucoup plus fort qu'en temps normal. Ici, c'est le même principe, mais à reproduire deux fois. Une fois sur la planète, on part à toute allure vers la lune, et on reproduit le même schéma. Ça devrait nous permettre de prendre assez de distance pour pouvoir passer en hyper espace en toute sécurité. "

Il fit une pause, le temps de laisser à ses compagnons le loisir appréhender le plan dans son ensemble, avant de reprendre.

-" Tout le monde ne rentrera pas dans mon vaisseau. Il faut donc, au mieux, trouver un pilote assez doué pour faire cette manœuvre et le mettre au commande d'un transport, et au pire, asservir le transport à mon vaisseau, ce qui est beaucoup plus risqué. A coté de ça, je doute que les systèmes inertiels de bases supportent le choc, il faudra donc modifier les vaisseaux, et enlever tout ce qui peut avoir une friction déstabilisatrice. J'ai déjà fait vider les vaisseaux pour avoir la masse à vide minimum, et j'ai donné des ordres pour récupérer des RAR... Il y a pour deux heures minimum de travail sur les vaisseaux, et les derniers calculs devront être fait à l'aube... C'est dangereux, et la majorité des pilotes ne sont pas assez fous ou suicidaires pour faire cette manœuvre... Mais c'est la seule solution si on veut percer le blocus sans se faire vaporiser... Et j'aurai besoin de votre aide pour tout préparer... "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 17 Nov - 19:11

Voyant que Guarg était déjà entre de bonnes mains, Salao se décida à suivre ses deux camarades troopers, ainsi que le jeune combattant. Ils arrivèrent dans une petite pièce, uniquement décorée d'une table et deux chaises. Le jeune homme s'assit, avant d'exposer son plan aux personnes présentes, Salao étant lui même adossé à un mur et s'allumant une cigarette corellii, trouvée dans une des poches de sa ceinture.

Lorsque le téméraire eut finit son discours, les trois hommes arboraient des yeux comme des soucoupes. Salao envoya en se rapprochant de la table:

-C'est certainement un des plans les plus dingues que j'ai jamais entendu, et croyez moi, j'en ai vu de belles. (un sourire se dessina lentement sur son visage) Mais ça me plaît. Qu'est ce qu'il faut qu'on fasse exactement ?

Le soldat attendit les directives d'Alek ou de Khalles, non sans une pointe d'impatience. Les plans suicidaires ou complétement timbrés, ça le connaissait, surtout depuis qu'il bossait sur l'Heimatlos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 17 Nov - 23:10

- T'es sérieux là ? Bah on a pas le choix de toute façon.

- Qu'est ce qu'il faut qu'on fasse exactement ?

- On suit le plan de Khalles, une partie de nos hommes vas s'occuper de rapatrier les blessés et remettre les défenses en place, et l'autre partie vas s'occuper des mofifications à faire . On est limité par le temps faut se bouger. Salao je te laisse l'équipe qui s'occupera des modifications, moi je m'occuperais des blessés et des "préparatifs" de départ pour ce connard de sith. C'est partie.

Puis partant vers les blessés encore non évacué, une pensée me traversa l'esprit, "Ce Khalles est aussi barge que moi dans son domaine que moi dans les explosif, il m'plait lui", et avec un sourire dissimulé par mon casque j'aida les blessés à évacuer, tout en ignorant la plaie qui c'était ouverte vers ma hanche droite dû à un tir imps chanceux :

- Ouais je crois que mon côté droit est vraiment maudit ... soupirais-je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keidan Diath

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Jeu 18 Nov - 9:37

Le Jedi ouvrit les yeux. Il mit du temps à se remémorer ce qu'il s'était passé, mais se souvint de l'explosion qui l'avait assommée. Son regard balaya son corps, non sans appréhender de découvrir une blessure ou deux. Il leva ses bras et fit bouger ses poignets, apparemment tout allait bien. Le Jedi se redressa donc et se mit debout. Il eu quelques étourdissements, mais rien d'inquiétant. C'est à ce moment la que Guarg réagit; le silence régnait dans la pièce, à part quelques plaintes de soldats encore souffrant, mais aucun bruit ne venait de dehors. Les combats avait donc cessé? Le faite et qu'il soit toujours en vis voulait dire que... Non ce n'était pas possible, ils n'avaient pas put remporter la bataille.
Le Jedi sortit de l'infirmerie et se dirigea vers l'extérieur. Là-bas, il vit Alek qui aidait quelques blessés. Guarg vint à sa rencontre:


-Alek, qu'est ce qu'il s'est passé? Pourquoi la bataille c'est arrêté?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Jeu 18 Nov - 17:07

- Tiens Guarg ! Désolé pour tout à l'heure je pense que c'est ma bombe qui t'a mis hors course ? Mais bon çà vas t'as rien c'est l'essentiel . Sinon les siths on préferrait lacher l'affaire pour le moment et se sont repliés pour se regrouper, donc on fait un peu de ménage avant à leur retour. Si t'es en forme là, tu peux aider Khalles au vaisseau pour les préparer au départ ou m'aider à mettre ce petit monde à l'abris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keidan Diath

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Ven 19 Nov - 10:14

-"Les Sith on préférés lâcher l'affaire"?! Sa sent pas bon ça... Pas bon du tout...


Le Jedi se dirigea vers un blessé, l'aida à se lever, puis héla un soldat pour qu'il le conduise à l'infirmerie. Guarg chercha alors le soldat qui avait donné sa vie pour le sauver, lors de son combat contre le sith. Son regard se perdait à travers les cadavre qui jonchaient le sol.
Puis il finit par le retrouver. Il se distinguait des autres car il n'avait pas de casque, Guarg l'avait récupéré. Le Jedi se pencha sur lui, lui ferma les yeux et murmura quelques paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Ven 19 Nov - 11:26

Avant que le groupe ne se sépare, Kerwyn indiqua ce dont il avait besoin a Salao et ses compagnons.

-" Dans un premier temps, trouvez moi l'impérial qui est dans le meilleur état , et soignez le. On en aura besoin. Il faut aussi trouver des plaques de duracier et les fixer sous les carlingues. Il nous faudra aussi tout les respirateurs individuels... Si vous avez des techniciens, on en aura besoin... Quand je suis arrivé, il y avait un pilote avec vous... Si vous pouviez envoyer des hommes le retrouver, on pourra en avoir besoin aussi ... Et j'aurai besoin d'hommes pour finir le transport... C'est à peu près tout pour le moment. "

La petite compagnie se sépara en sortant du batiment, Kerwyn remettant ses lunettes à vision nocturne. Alors qu'il se rendait à bord de son vaisseau, Il tomba sur Nest en train d'apporter des modifications sur le systeme électronique.


-" Qu'est ce que tu fais ?
-Je modifie l'apport d'énergie monsieur.
-Pourquoi ça?
-Les RAR ne tiendront pas sur le systeme primaire. On va donc coupler tout les systèmes et...
-Non ! Surtout pas ! Si je n' ai pas demandé de les installer sur notre système , ça n'est pas pour rien ! Je veux qu'il tourne en individuel, c'est clair?
- Bien monsieur... Désolé , j'ai cru bien faire.
- je sais... on a encore un peu de temps... Demande à Silence de me rejoindre. Je suis dehors."

Alors qu'il quittait le vaisseau, il vit une vingtaine de soldats venir vers lui, apportant des plaques de duracier.


-"Le commandant nous a demandé de venir vous voir avec ça...Quelles sont les directives monsieurs. "

Kerwyn soupira doucement, las au possible.

-" Fixez moi toute les plaques sur le ventre de ces deux vaisseaux. ne lésinez pas sur les accroches. Si vous en avez assez, doublez la couche après, mais en équilibrant au maximum. "

Aussi fatigué que les autres, les soldats se mirent au travailler à la lumière des spots, suivant les indications du jeune hapien. Il ne lui restait plus qu'a attendre qu'on lui apporte ce dont il avait besoin... "

_________________


Dernière édition par Kerwyn le Ven 19 Nov - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
Maître de jeu



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Ven 19 Nov - 18:27

A quelques centaines de mètres de là, dans le camp impérial, Arias rentrait sous la tente de commandement, avant de s'approcher de Xeneus, la tête basse.

-" Maitre, je viens vous faire part du rapport de situation... Si vous le permettez..."

Le nouveau commandant se retourna alors que le soldat s'inclinait humblement.


-" Parle, je t'écoute "

Arias se redressa prenant connaissance de ses notes

- Sur les 950 soldats engagés, seulement 534 sont présents à l'appel. On estime que sur les 416 portés disparus, 360 peuvent être considéré comme morts au combat. La mort n'est pas avéré pour les 56 restants. La force du capitaine Mirxz, forte de 1700 hommes, est au courant de votre prise de commandement. TEA 4h37. Le commandant du virulent a fait savoir qu'il ne vous reconnaissait pas comme son superieur, j'ai pris la liberté de le faire exécuter. Le nouveau capitaine vous est bien sur aussi dévoué corps et âme. Le second de Thravis, avant de lancer l'assaut, avait fait passer une transmission codé , qui a été relayé au haut commandeur. Bien qu'il soit votre officier superieur, je sais qu'il vous tient en haute estime, j'ai donc pensé que sa réponse vous intéresserait "

Disant cela, il tendit une datacarte avant de reculer d'un pas .

-" Il y a t'il autre chose pour votre service maitre? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Ven 19 Nov - 22:20

Nest couru dans le vaisseau à la recherche de Ryll, elle fini par la trouver derrière une fausse paroi.

- Silence, changement de programme, on arrête le couplage et tu as ordre d'aller asservir l'autre vaisseau.

La mandalorienne jeta un étrange regard à la jeune femme.

- Pardon?

- Se sont les ordres: pas de couplage et ordre d'aller faire l'asservissement.

- Il est où?

- Et bien il...

- Il a un comlink?

- Oui, mais...

- Passe moi le tiens j'ai deux choses à lui dire.

- Je préfère pas, quand tu es dans cette état, se n'est pas une...

Ryll lui attrapa le comlink sans plus de cérémonie. Difficile de parlementer avec un mandalorien dont les nerfs commencent à céder. Pourtant, elle commença avec un calme parfaitement diplomatique:

- Patron, dois je suivre vos ordres à la lettre?

En fait, se fut le suite qui fut moins diplomatique:

- Car dans ce cas on a pas deux heures d'autonomie avec ces RAR de merde! Alors soit vous me laissé gérer ce point technique Nest et moi, soit je suis vos ordres, mais je reste sur place car vous aurez tous crevé avant d'avoir réussi à passer en hyperespace!

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Sam 20 Nov - 12:53

Le visage de Kerwyn se fermait à mesure qu'il entendait la diatribe de ryll, et sa voix claqua sechement alors qu'il répondait.

-" Premièrement, il va falloir changer de ton avec moi illico! Deuxièmement, on va voler avec les systèmes éteint pendant près de 5 minutes ! Et si on fait un couplage , tout le monde va se retrouver en apnée, et là, c'est moi qui reste sur place parce que je ne veux pas mourir à cause de l'erreur de quelqu'un qui fait des choses sans se renseigner sur les tenants et les aboutissants !"

Le jeune homme prit deux seconde le temps de se calmer et de trouver une solution de secours.

-" Il faut utiliser les batteries des ventilateurs mécaniques et les garder en indépendant. Les RAR tourneront dessus et ils seront à l'abri des onde électromagnétiques. Il sera toujours temps de coupler les systèmes après, mais quand on pourra le faire ! Alors maintenant vous dites à Nest de faire ce que je lui ai demandé et de récupérer les ventilateurs et rejoignez moi maintenant parce que j'ai besoin de vous pour pouvoir m'occuper de cette évacuation ! "

Plus le temps passait, et plus la capacité de patience de Kerwyn baissait. Il n'avait pas énormément de temps devant lui, et ne voulait pas être là sans être prêt quand les impériaux reviendraient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Sam 20 Nov - 15:57

- Un couplage en vol??? Duraani, burc'ya ???? Haar'chak!

La mandalorienne tapa du point sur la cloison.

- Le jour où je demanderais l'avis d'un Ramikad pour des branchements électriques les Strill seront herbivores!

Nest s'éloigna de la jeune femme. Elle connaissait son caractère et savait également qu'elle était la seul à tenir tête au patron quand elle considérait que cela était nécessaire. Mais elle savait aussi qu'elle ne ferait jamais le moindre de mal à ce dernier.

- Maintenant je fais le couplage à ma façon, car s'est mon job et que je sais aussi bien les démolir quand il le faut et ce vaisseau pourra passer au travers un orage électromagnétique sans problème... faraday ça existe et ça marche très bien pour ça!

Elle coupa le comlink et termina son branchement. Une fois terminé, elle plaça interrupteur et s'éloigna. En traversant le vaisseau, aucun soldat n'osa se mettre sur son chemin. Il était parfaitement clair que se n'était pas le moment. Elle fini par en sortir et à rejoindre Kero et quand celui-ci l'aperçu, elle lui lança avant toute chose:

- Ne shab'rudu'ni…

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valence



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 21 Nov - 16:55

Tandis que Yuki continuait à jouer inlassablement, assise dans un coin de la base, et tâchant d'oublier le cauchemar qu'était devenue sa vie, Valence se frottait les mains en émergeant du compartiment d'alimentation de son vaisseau. Il avait remplacé la majorité des pièces, et venait de terminer les ajustements nécessaires au redémarrage du système. Il avait verrouillé la rampe d'embarquement ainsi que le sas latéral afin d'éviter toute nouvelle intrusion de la part des Sith. A cause de ces imbéciles, il avait perdu un temps précieux à se débarrasser des corps, ou de ce qu'il en restait.

Sleemo, c'était dégoutant.

Et il devait également retrouver Yuki, où qu'elle soit allée.

Pourquoi je n'ai jamais d'astromech sous la main quand j'en ai besoin ?

Il se dirigea vers le terminal de contrôle primaire et entra plusieurs commandes avant d'éteindre intégralement le système. Il se retrouva dans le noir le temps que le système informatique redémarre et que le relai de secours se mette en branle. Les quelques voyants émeraude reprirent lentement vie, et l'éclairage verdâtre de l'intérieur du vaisseau passa de nouveau en standby, tandis qu'un bourdonnement électrique montait paisiblement dans les aigus avant de devenir inaudible.

Pas mal pour un type qui a appris sur le tas.

Satisfait, Valence pénétra ensuite dans le poste de pilotage sans dessus dessous, et s'assit à la place du pilote. Il lutta un moment pour redémarrer le navordinateur, puis lança une première séquence d'allumage. Il sentit toute la carlingue du Cerberus vibrer de façon insupportable autour de lui, et une longue plainte s'éleva rapidement des moteurs. Alors qu'il allait lancer le préchauffage des propulseurs, toutes les lumières s'éteignirent de nouveau, et il entendit les moteurs claquer rageusement alors que le vacarme qui s'était élevé retombait lentement.

"E'chu ta !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavkin

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 22 Nov - 19:18

- pfff même la nuit il pleut ici !

Tavkin n'en revenait pas, la pluie ne s'arrêtait jamais. Il parcourait de long en large l'équipement récupéré par les soldats sur les morts du champs de bataille. La liste des victimes était longue et il l'avait délaissé à un autre soldat, les morts il en avait déjà trop vu. Un autre soldat arriva les bras charger de couteau.

- Pose les là, dit Tavkin en montrant du doigt un endroits. Et donne moi leur nombre aussi !

Il nota le tout sur sa cyberdata et regarda au alentour. Ses deux commandants aidaient les blessés et le maître Guarg avait repris ses esprits. "Je devrais lui dire qu'il m'en doit une ... je vais plutôt avoir l'air d'un mec qui veut boire un coup plus qu'autre chose !" pensa-t-il.

Retournant à son travail, il entendit la jeune femme crier par le comlink, les choses devaient être compliquer avec l'interlocuteur car elle répondit assez cru. M'enfin, Tavkin en avait cure, il voulait juste être dans ses quartiers sur l'Heilmatlos, ou au bar avec les serveuses, récemment arrivé, contant ses exploits.


- On peut pas tout avoir ... ici on a ... la pluie ... et les impériaux ...

Il soupira, ces moments lui faisait revenir des souvenirs qu'il préférait oublier. La mort de son père, cela aurait été son 65ème anniversaire. " Et moi alors ? j'm'en souviens plus ..." pensa-t-il. Il ne remarquait plus les gens autours de lui. Il était seul dans ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 23 Nov - 12:41

Alors que Ryll s'approchait, Kerwyn lui adressa un regard glacial. Elle avait eu l'occasion de le voir plus ou moins sympathie, mais jamais elle n'avait vu une une telle colère chez lui.

-" Ne commence pas. Crois moi, on en restera pas là. Pour le moment, on dégage d'ici. Mais sois en sur, on aura une petite discussion tout les deux . Là j'ai besoin d'aide pour l'asservissement du vaisseau , et la double programmation. Je peux m'occuper de la mise en place des coordonnées, mais je n'arriverai pas à faire la liaison entre les deux systèmes. "

Le jeune homme se détourna un moment de la jeune femme, montrant plusieurs zones du ventre de l'appareil, avant de retourner près de ryll.

-" Il faut s'occuper de l'ordinateur de bord pendant que je programme les coordonnées de vol . Je voudrais que ça soit terminé au plus vite pour qu'on puisse dormir un peu avant l'aube. "

Sans plus attendre, le jeune homme se mit eu travail, analysant les données qui défilaient sur les écran et mettant au point une trajectoire. Sous leurs pieds, ils sentaient les vibrations causé par les soldats qui mettaient en place les plaques de duracier.

-" Il faudrait aussi désactiver les transpondeurs et voir avec les autres si ils ont des leurres impériaux. Ça nous ferait gagner assez de temps pour s'en sortir sans trop de dommage. On a le temps de lier le transpondeur au systeme d'asservissement pour n'avoir qu'un seul échos ou pas?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mer 1 Déc - 19:26

Citation :
-" Il faudrait aussi désactiver les transpondeurs et voir avec les autres si ils ont des leurres impériaux. Ça nous ferait gagner assez de temps pour s'en sortir sans trop de dommage. On a le temps de lier le transpondeur au systeme d'asservissement pour n'avoir qu'un seul échos ou pas?


- Beaucoup de chose à faire... dans les règles, on aura pas le temps... mais cela fait bien longtemps que les pirates ont appris à faire ce genre de chose en un minimum de temps... le seul hic, s'est la durée de vie du vaisseau qui sera plus courte, mais je penses que ce sera de toute manière le dernier voyage de ce transporteur.

La mandalorienne s'éloigna du transporteur afin d'interpellé quelque soldat:

- Trouvez moi tous se que vous trouvez comme leurre, ou du moins tous se qui peut flotter dans l'espace et envoyez un signal.

Ryll fini par monter dans le transporteur républicain et s'affaira à la tache. Pas mal de changement à faire, pas le temps de reprogrammer, autant court-circuiter cette étape en passant tous de suite par l'hardware.

Pendant se temps, Nest venait te terminé sa tache. Il lui restait du temps, alors autant en profiter. Sortant du vaisseau et voyant certain soldat ne rien faire, elle les interpella:

- Bougez vous le cul! On a besoin de main pour renforcer les parois, je doutes que les boucliers tiendront, alors autant renforcer les cloisons avec tous se que vous trouverez.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Sam 4 Déc - 21:55

Depuis combien d'heure était elle debout? Difficile à dire. On perd rapidement ma notion de temps. Certes, on peut facilement compter une minute ou deux... mais percevoir une heure ou deux est bien plus difficile.
Ryll venait de terminer tous se qu'elle avait à faire et elle s'accorda un petit break. La journée allait être longue, et pourtant, elle n'avait pas encore montré le beau de son nez. La nuit était avancé, le matin était peut être proche. Pas vraiment besoin de stimulant, ça réveille, mais s'est moins bon pour les réflexes.
Elle marcha calmement sous cette fine pluie nocturne, ne semblant pas trop savoir où ces pas allait la mener. Peut être serait ce sa dernière mission... peut être allait elle rencontrer la nuit éternelle. Mais en soit, cela importait peut.
Elle arriva à une barricade et fit un signe à un soldat en faction.

- La nuit est elle avancé?

- Dans une heure se sera l'aube, peut être moins.

La mandalorienne sourit. Dans une heure les problèmes allait pointé le bout de leurs nez. Ou peut être pas: elle aperçu au loin, semblant à peine percer le mur que formait la bruit, de petite lumière sporadique. Elle attrapa vite son comlink et passa sur le cannal général:

- Nest, Boss, bouclier!

Elle eu à peine fini de dire sa phrase qu'un premier impact eu lieu à 15 mètre d'elle, un second plus loin, le troisième tomba sur le vaisseau, mais le bouclier avait été activer. Le soldat sembla paniquer et sauta à terre.

- Inutile, se sont des charges de siège, dégât élevé, mais sur une zone limité, si ça te tombe dessus, tu es mot quoiqu'il arrive soldat.

Décidément, les sith avait décider de leur sonner les cloches assez tôt. Soit, l'assaut n'allait pas avoir lieu avant une heure et ils allaient les occupé avec ça, rien de dangereux pour les vaisseaux, mais pas pour les nerfs des soldats.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 5 Déc - 9:56

Voyant l'heure sur l'affichage intégré au casque, Alek finit les derniers préparatifs sur les murs et se dirigea vers les vaisseaux en préparation. Il chercha Kerwyn et le trouva en plein bricolage :

" Dans moins d'une heure l'aube se lève, vous en avez encore pour longtemps ? Parce que bien que je suis un positif de nature, on se feras débordés dès qu'ils atteindront nos murs. Alors ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 6 Déc - 10:25

Kerwyn se redressa et regarda Alek à travers ses lunettes de vision nocturne.

-" Longtemps longtemps... Je vais dire que non... On est plus ou moins prêt... Si on s'en sort vivant, c'est qu'on était bon... Sinon...
- un sourire se dessina sur son visage - " Plus personne ne pourra me le reprocher..."

Soudain, un son comlink rugit un crie d'avertissement. Le jeune homme se leva rapidement, se précipitant au terminal afin d'activer les déflecteurs, le bouclier rapidement couvert par une gerbe de flamme.

-" Les enfoirés... Commandant, on aura besoin que vous teniez quand même les murs pendant quelques minutes... Je n'aurai pas besoin de beaucoup de temps, mais il me le faut absolument... Pour la suite, les instructions sont simples : A mon signal, vous courrez comme jamais , et vous embarquez dans les vaisseaux."

Il regarda autours de lui et montra une zone vide, non loin de la brèche.

-" Prévoyez deux lignes... . Deuxième ligne, elle embarquera sur le transporteurs. Je mettrai mon vaisseau la bas. La première ligne devra couvrir la deuxième pendant son embarquement avant d'aller sur le vaisseau..."

Kerwyn attrapa Alek par l'épaule et l'entraina un peu plus loin, à distance des soldats qui pouvaient les entendre.

-" Commandant, la première lignes subira de lourdes pertes si l'attaque à lieu avant notre départ... Je demanderai à mon second de faire les derniers réglages... Pour ma part, je serai avec la première ligne, mais je serai le seul de mon groupe. J'accepte de risquer ma vie pour vous, mais je ne risquerai plus celle de mes amis. C'était mon choix de venir ici, pas le leur. Ils n'étaient même pas au courant. Quand j'aurai le feu vert, vous aurez quelques minutes pour embarquer... Prévenez vos hommes... "

Il laissa là Alek, lui tapotant amicalement l'épaule avant de partir.

-" Vous devriez vous reposer... C'est ce que je vais faire en tout cas... Je vous retrouverai tout à l'heure pour notre barouf d'honneur... "

Kerwyn s'éloigna, activant son comlink.

-" Silence, on a un peu de temps pour se reposer ça ne sera pas de trop. Capitaine, Nest, prenez la garde... Réveillez moi dès qu'il le faudra."

Une fois à l'abri, le jeune homme s'allongea, bercé par les explosions, avant de s'endormir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 6 Déc - 17:21

" Je vais finir par bien m'entendre avec lui . " se dit Alek, il fallait qu'il constitue deux lignes de défense, c'était tout décidé, ouvrant la communication il dit :

"Soldats ! Ils vont remettre çà ! Je veux que tous les blessés soit préparés pour une évacuation dans les plus bref délais ! Que les survivants du groupe qui avait voulus s'en aller tout à l'heure me rejoigne au trot, quand vous aurez finis pour les blessés, consolidés une 2 ème ligne défensives au plus vite, comme çà vous vous reposerez ! Exécution !"

En attendant près des remparts Alek transmis au membre de son équipe :

"Bon les gars voilà le plan, les imps vont remettre çà, la 1ère ligne défend pendant que la seconde évacue la base, une fois que c'est fait on effectue le sprint de notre vie au vaisseau de Kerwyn et on se casse de ce tas de boue. Choisissez oû vous serez, perso je serais sur les murs. Terminé."

Une fois la communication interrompue, Alek vit les soldats qui avait voulu fuir le combat arriver vers lui, en voyant qu'il étaient tous rassemblés il retira son casque et commença :

" Alors les fiottes ? On a peur ? On se retrouve encore devant moi ? On rentre dans l'armée pour fuir dès qu'un ennemis s'avance ? Et bien voilà votre chance ! Les imps vont revenir et j'ai besoin de soldats courageux prêts à mourir pour la république; il avait bien forcé sur les derniers mots pour faire son petit effet; Je vous cache pas qu'on vas s'en prendre plein la gueule, et oui les bleubites je serais avec vous, comme çà si l'un d'entre à la CONNERIE de fuir sa position sans mon avis, JE L'ABATS MOI MEME ! Je ne laisserais pas des lâches comme vous sacrifier toute l'unité. Je vous donne UNE chance de me prouver que vous êtes meilleur que çà, me prouver que vous êtes des soldats ! "

Les regardant les uns après les autres dans les yeux en voyant des émotions qui allait de la peur à la détermination, il lança un "Rompez et reposez vous ." .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 6 Déc - 19:46

Le souffle chaud d'une autre explosion vint réchauffer le visage du jeune soldat. Mais même ça ne détourna pas le regard du jeune homme de la femme qu'il observai.

- Comment faites vous pour rester aussi calme?

Ryll était accoudé à la barricade, étrangère au rassemblement, regardant l'horizon comme on regardait un beau paysage.

- 37 heures, 28 minutes et 14 seconds... enfermé dans un vaisseau, tous système éteint, ressentant les ondes de chocs de mines et de torpilles et ne sachant pas trop si l'une d'elle va vous tuer ou si se sera un morceau d'astéroïde...

Elle se redressa et jeta un coup d'œil au bleu.

- L'ennemi n'attaquera pas avant que vos nerfs ne lâchent... s'est beaucoup plus amusant d'attaquer alors une troupe paniqué.

Cela ne rassura guère le jeune homme. Mais la mandalorienne s'éloignait déjà, marchant au milieu de l'agitation. Après tous, si elle se faisait tuer, elle ne le saurait pas de toute manière, alors à quoi bon s'en faire. Dans peut être une heure, elle sentirai à nouveau l'adrénaline de la bataille... longue nuit... et peut être une bien courte matinée.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un avenir incertain    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un avenir incertain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» L'avenir de la VPC GW
» Une discussion pour l'avenir [pv Horus Vahalor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue le forum du Consortium Ten'sia :: Role Play :: Dans une loitaine galaxie (Rp forum) :: Scénario rôle play :: Ecrits de nos scénarii-
Sauter vers: