Bienvenue le forum du Consortium Ten'sia

Après trois ans d'existence sur SWG, rejoignez nous dans cette nouvelle aventure
 
AccueilPortailS'enregistrerMembresGroupesConnexionRechercherCalendrierGalerieFAQ

Partagez | 
 

 Un avenir incertain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Valence



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Sam 13 Nov - 13:33

Apparemment, ils l'avaient finalement remarquée, après avoir été occupés à faire exploser le terminal comme des bandits.

"Je... J'en sais rien !" s'exclama-t-elle, d'un air alarmé. "Je viens d'arriver."

Elle jeta un coup d'œil suspicieux aux ruines fumantes du terminal informatique. "Vous n'auriez pas vu un... type plutôt grand ?"

Elle se mordit la lèvre inférieure. Elle devait être plus précise si elle voulait obtenir une réponse.

"Un civil, je veux dire. Il pilote un swoop. C'est avec lui que je suis arrivée. Il m'a... Peu importe." Elle réfléchit furieusement à ce qu'elle pouvait ajouter. "Il a les cheveux mi-longs, je crois, plutôt châtain clair..."

Avec la boue et la pluie, comment savoir... ?

"Je dois le retrouver. Je dois partir d'ici..."


***


L'avant-garde du groupe motorisé en provenance du Nord venait d'atteindre l'enceinte faisant face à la falaise. Tandis qu'une trentaine de speeders armés de canons lasers légers fondaient sur la base en se jetant par dessus le mur de durabéton à partir de la pente, trois autres se séparaient du groupe pour aller inspecter l'épave en contrebas.

Ils stoppèrent leurs véhicules à proximité du vaisseau, et sautèrent de leurs selles de manière synchrone. Ils se munirent ensuite de leurs fusils blasters Sith, et approchèrent précautionneusement de l'épave. La rampe inférieure avait été abaissée, mais sans patins d'atterrissage déployés, il n'y avait pas assez d'espace sous le ventre de l'appareil pour pouvoir l'ouvrir afin de laisser passer un homme. Il fallait presque ramper pour y pénétrer.

L'un des éclaireurs fit plusieurs signes complexes de la main, et l'un de ses coéquipiers acquiesça avant de se diriger vers le sas latéral, situé sur l'aile principale, à moitié rétractée. Les deux autres se relayèrent pour pénétrer à l'intérieur par la rampe.

Le chef examina un instant l'état de délabrement qui semblait être de rigueur partout dans le vaisseau, comme si son propriétaire en était parti précipitamment après avoir été pris d'une colère incontrôlable.

"Il n'y a pas un durni qui vive ici", marmonna le chef.
"On nous emmène toujours effectuer les pires corvées. Je me demande pourquoi."
"Qu'est-ce que tu veux dire ?"
"Je veux dire qu'on pourrait être en train de casser du républicain et de prouver à ces koochus de l'infanterie qu'ils n'ont aucune classe."

Ils avancèrent le long de la petite soute, avant de pénétrer dans le petit salon. Ils rencontrèrent le troisième éclaireur, revenant du poste de pilotage de la petite navette.

"Bon sang, mais ce tas de ferraille doit au moins remonter à la dernière guerre !"
"Ouais, raison de plus pour ne pas s'attarder ici. J'ai un mauvais pressentiment à propos de cet endroit."
"Vous deux, fermez là et allez me vérifier les derniers conduits, celui menant à l'hyperpropulseur et celui conduisant aux générateurs principaux."
"Oui m'sieur !"
"Oui ! Monsieur ! Bien, monsieur !"
"Et en silence, sleemo !"

Le premier choisit l'écoutille supérieure. "Errrm, je déteste les tuyaux."

Mais il n'y avait rien de notable dans le petit compartiment des génératrices. "Chef !" cria-t-il. "RAS de mon côté ! C'est aussi clean qu'un cul de hutt, mais RAS quand même !"

"Trois, va me surveiller l'extérieur."

C'était la voix du chef via son comlink. Quelques secondes plus tard, il fut redescendu au niveau principal et le chef hocha la tête. "Du gâteau."

Puis il entendirent un hurlement suraigu, presque inhumain, qui dura quelques secondes avant d'être brutalement interrompu par un craquement suivi d'un bruit humide. Bien que leurs casques noirs tachés de terre leur permirent de conserver une expression impénétrable, les deux soldats écarquillèrent les yeux, brandissant leurs fusils nerveusement autour d'eux.

"C'était quoi, ça ?"

Le chef ne répondit pas, et s'avança lentement vers l'entrée. Le scout le suivit et ils finirent par découvrir la moitié du corps de leur camarade sectionné en deux, une immense gerbe de sang ayant taché a rampe alors qu'elle s'était refermée sur lui.

Les deux éclaireurs sursautèrent, et se retournèrent, tous leurs sens en alerte. Ils savaient pourtant bien que les histoires de vaisseaux fantômes n'existaient que pour ces crédules de spatiaux, mais se moquer de leurs croyances à l'instant présent ne leur vint même pas à l'esprit. Ils progressèrent lentement en direction du sas, empressés de quitter les entrailles du vaisseau.

Un bruit de pas résonna juste derrière eux, et les deux impériaux sursautèrent une nouvelle fois, se retournant et braquant l'ouverture par laquelle ils venaient de passer. Le chef recula lentement, sur la pointe des pieds, sans lâcher des yeux le passage, et marcha soudain sur un câble électrique dénudé. Il hurla brièvement avant de s'écrouler raidement au sol, parcouru de tremblements compulsifs et un épais panache de fumée bleuâtre s'échappant de tout son corps. Sous sa visière, ses yeux vitreux avaient viré au noir.

Le dernier scout ne put retenir un hurlement.

"Le problème avec vous autres Sith, c'est que vous ne savez jamais quand vous arrêter", fit une voix derrière lui.

Il eut juste le temps de se retourner pour voir la masse d'un clé hydraulique remplir tout son champ de vision.


Dernière édition par Valence le Sam 13 Nov - 15:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Sam 13 Nov - 13:59

Salao entendit la jeune femme parler à Guarg. Malgré qu'il reconnaissait le mando'a, pour avoir longtemps combattu les mandaloriens, il ne comprenait pas un foutre mot de ce qu'elle venait de dire. Mais sa dernière interjection ne semblait pas très amicale.

Ça commençait à devenir la lutte pour trouver des munitions, et une vague énorme de renforts siths se distinguait derrière ceux déjà engagés. Il fallait qu'Alek trouve quelque chose, et vite... Alors qu'il était perdu dans ses pensées durant une seconde, le trooper sursauta.

Son arme venait de lui sauter des mains, un tir perdu ayant heurté la crosse et détruit le fusil dans une explosion d'étincelles. Salao dégaina son arme de secours, un blaster de poing moyen de la République, et se déplaça rapidement vers une position moins exposée. Il se retrouva côte à côte avec la jeune mandalorienne contre son gré, alors que celle ci alignait des soldats siths avec une efficacité redoutable. Il se mit à son tour à répliquer, lui jetant des coups d'œils de temps à autre. Sa présence l'intriguait au plus haut point, et il ne put s'empêcher de lancer:

-Je peux savoir ce qu'une mando'ade fiche ici, qui plus est, à nos côtés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 14 Nov - 10:01

Devant la salle , une jeune femme qui ne semblait pas du tout à sa place. Mais kerwyn n'eut guère de temps pour s'y interesser d'avantage, le combat de rapprochant d'un coté et Tavkin le rejoignant de l'autre coté.

- Bon et la suite maintenant ? J'informe le commandant de ce que l'on a trouvé et on part pour les coordonnées trouvé ?

Le jeune homme tourna la tête et secoua négativement la tête en le regardant.

-" On est pas prêt à partir. Il reste pas mal de chose à faire encore... Mais nos chances de survies sont passé de une sur mille à une sur cent... C'est déjà encourageant... Pour le moment, on reste en vie. "

A son tours, Tavkin remarqua le jeune femme et l'aborda.


- Que fait une civil ici ? Vous devriez être avec les autres dans le Hangar !

La jeune femme bafouilla, expliquant qu'elle recherchait quelqu'un sur cette base. Et vu la description, il avait une vague idée de qui cela pouvait être. Kerwyn sortit de son champ de couverture et se rapprocha un sourire rassurant sur le visage.

-" Calmez vous. Je l'ai vu il n'y a pas très longtemps, et en bonne santé. Mais pas ici. Il était à la plate forme d'envol. Pour ce qui est de partir , ne vous inquiétez pas, j'y travaille et c'est plutôt en bonne voix. "

Fondamentalement il disait vrai. Il occultait simplement que les vagues d'impériaux qui se déversaient à l'entrée de la base l'empêchaient de terminer son travail en paix. Et même si il avait pu souffler un peu, le combat l'avait usé, et il savait qu'il ne supporterai probablement pas de continuer comme ça toute la nuit. Il se retourna vers son compagnon.

-" Il faut absolument tenir la plate forme d'envol sécurisé. Si j'ai du temps, je nous sors tous d'ici , mais j'ai besoin de temps et d'aide et...."

Son intercom bipa, le prévenant qu'on voulait entrer en communication avec lui.

-" Ici Khalles. Bien. Ils sont revenu? Parfait. Écoute Nest, évite le combat pour le moment. Occupe toi d'installer les RAR avec ces idiots, et occupe toi des mises au point du vaisseau. Je m'occuperai moi du transporteur. J'arrive de toute manière. Khalles , terminé. "

La pluie redoubla d'intensité à peine la communication se terminait. La nuit était complètement tombé et même si il aurait préféré être en pleine lumière, c'était une certaine satisfaction.

-" Ils sont fatigué... Au moins autant que nous... Ils ne pourront pas continuer à attaquer comme ça... D'ici peu, ils devront se replier et attendre les renforts. D'ici là, on doit tenir . "

Kerwyn rangea ses armes et sortit un fruit d'une poche. Profitant d'être un peu à l'abri, il coupa le fruit en deux et se verra le jus sur les mains.

-" Je pense connaître la réponse, mais on sait jamais. Vous en voulez? Je retourne à la plate forme après... En ce qui vous concerne " - dit il en se tournant vers la jeune femme- "vous devriez rejoindre les autres au bunker. Mais si jamais vous voulez allez à la plate forme, ne restez pas au milieu . Vous serez relativement à l'abri dans mon vaisseau. "

D'un geste lent, il dégaina son épée , avant de prendre un blaster dans sa main gauche, se préparant à retourner une nouvelle fois se battre.

_________________


Dernière édition par Kerwyn le Dim 14 Nov - 15:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
Maître de jeu



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 14 Nov - 15:36

Le combat faisait rage alors que la nuit tombait doucement. Dans sa volonté de survivre, le commandant Alek sturn fit programmer un des vaisseaux, qu'il fit remplir d'explosif. Ses ordres était simple.

-" Programmez le pilote automatique, je veux qu'il s'écrase sur eux !"

Deux de ses hommes se mirent aussitôt à remplir la mission qui leur avait été confier. Alors que les impériaux intensifiaient l'assaut, l'un des transporteurs s'éleva dans les airs. Au milieu de la meute qui avançait inlassablement, Arias vit le transports fondre sur eux.

-" QUATRIÈME ESCOUADES !! CIBLEZ MOI ÇA ET DESCENDEZ LE MOI!! " - hurla t'il.

Le groupe de défense sol air s'avança et ouvrit le feu sur le vaisseau. Dans une gerbe de feu, l'un des moteurs explosa, et le transport décrocha, s'écrasant sur la compagnie de queue, en envoyant la moitié dans les limbes. Le gros des troupes avait été épargné, mais plus les pertes augmentaient, plus le moral des troupes baissaient. Mais une certitude se faisait voir alors que le temps passait... La victoire serait leur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 14 Nov - 18:10

-Je peux savoir ce qu'une mando'ade fiche ici, qui plus est, à nos côtés ?

Bien étrange question. Il n'y avait qu'un républicain que pour ce poser cette question en plein milieu d'une bataille.

- Mon job...

S'est à ce moment là que le transporteur décolla. Malgré l'intensité des combats, il ne fut pas très difficile pour la jeune femme d'observer sa course et sa chute inéluctable. Rien de tel pour faire fuir un ennemi que de lui taper dessus avec un vaisseau. Se débarrasser ainsi d'un transporteur pouvait être perçu comme un geste désespéré. Mais qu'importe après tous.

Elle était désormais dos à dos avec le républicain, se qui la dérangeait quelque peu. Cette homme était un soldat après tous. Rigide, strict, droit... bref tous sont contraires dans un combat.

- Je ne supportes pas les républicains et je déteste les jedi.

Chercher des munitions, recharger et tirer commençait à devenir quelque peu compliqué. Elle était obligé de se battre avec un seul blaster, mais heureusement, elle avait l'habitude de recharger à une seul main, donc il n'y avait pas encore trop de problème, si se n'est de devoir changer d'arme par moment pour ne pas trop les surchauffer.

- Mais je hais encore plus les sith..

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 14 Nov - 21:12

-Sur ce point là, on est d'accord.

Il ajusta son tir et fit exploser le crâne d'un soldat un peu trop tête en l'air. Lorsque le vaisseau décolla, Salao fut d'abord surpris, puis lorsque l'explosion relative à son crash se fit entendre, il sourit furtivement. Du Alek tout craché. Lui aussi luttait à un seul blaster, ce qui le rendait plus mobile, sa vibrodague dans sa main gauche. Il s'adressa une nouvelle fois à sa "coéquipière":

-C'est bien normal pour vous de nous détester. Mais je croyais que les Mando'ade ne combattait que pour la force, et pas par haine ?

Le duo était meurtrier, mêmes si les armes de de la jeune femme étaient largement supérieures à celle du soldat, la discipline et l'expérience du trooper compensait. Chacun de ses tirs étaient mortels, et le plus possible il évitait d'utiliser des munitions. Ses capacités au corps à corps dépassaient largement celles du trooper moyen. La faute à un "petit séjour" sur Rodia... Il éprouvait un certain respect pour la culture mandalorienne, malgré le fait qu'il ait dû lutter contre eux à maintes reprises, et c'est pourquoi cette jeune femme aux talents prononcés suscitait sa curiosité. Il avait d'ailleurs rarement vu de mandaloriennes sur le champ de bataille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valence



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Dim 14 Nov - 22:01

Retourner à la plate-forme ? Cette simple idée lui donna des frissons. Et pourtant, d'après ce que le type - celui qui semblait en charge - venait de lui dire, celui qui l'avait sauvée se trouvait sur la piste d'atterrissage. Il n'avait donc pas du en bouger depuis leur arrivée, et elle l'avait manqué après l'explosion du mur.

Elle ne commençait qu'à prendre conscience de la situation dans laquelle elle se trouvait. La guerre ! La vraie.

Un explosion sourde ébranla le bâtiment entier, effritant le durabéton au dessus de leurs têtes. Elle observa la voute du plafond purement militaire, grimaçant. Cette fois, il s'était agit d'autre chose que du pilonnage des blindés ennemies.

Et quelque chose chez ce type la gênait, l'intriguait. Ses traits ? Son visage ?

On dirait qu'il sort d'un reprofilage onéreux.

Elle chassa ces idées. Quelle importance ? Devait-elle courir au bunker à l'abri avec les civils, ou retourner prêt des vaisseaux, et prêt des combats ? Pourtant, lui était encore là bas.

"B... Bon, je vais retourner à l'aire d'atterrissage."

Si ces types préparaient une évac, elle préférait se trouver à proximité des transports lorsque celle-ci aurait lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaackary Haje Lynch

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 20/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 15:23

Les tirs et explosions faisaient vibrer le sol et les murs. La symphonie guerrière grondait en dehors. En guise d’instrument, les percussions des armes donnaient le ton de ce ballet mortuaire et en faisait trembler les fondations à chaque impact tout comme frémissait le fil des destinées des combattants.


Dans l’infirmerie, c’était les cris des blessures qui accompagnaient, de leurs complaintes, la musique tonitruante des engins de guerre. Ils suppliaient ci de l’aide pour préserver leur vie, là quelques prières et absolutions avant que la faucheuse ne les emportent ou encore de simples râles d’agonie incompréhensibles.


Les trois quatre infirmiers militaires semblaient dépassés par le flot incessant de troopers déchus et s’efforçaient, marins luttant contre une houle effrénée, de maintenir le cap des opérations. Peu à peu, à défaut de capitaine pour diriger le navire, c’était Zaackary, de part son flegme et cette innocence émanant de son extravagance perpétuelle, qui menait la barque, tenant de sa main manucurée le gouvernail.


A lui de se charger des premiers diagnostics en marquant sur l’armure des soldats, à l’aide d’un feutre, la gravité des blessures et l’état générale du patient : Bleu pour une blessure mineure qui demandait des soins simples ; rouge pour celle plus importante, exigeant une intervention rapide et délicate et, malheureusement, noire pour les condamnés.
Malgré l’ingratitude de sa tache et des conséquences de ses choix, l’eunuque acceptait son fardeau avec sourire. Il accompagnait chacune de ses décisions par un mot pour le blessé, que son cas soit superficiel, grave ou mortel.


Un homme de votre trempe s’en remettra vite“

“Une jambe, soldat, ce n’est pas plus qu’un appendice vous permettant de vous tenir debout. L’homme, lui, n’a pas besoin de cela pour montrer sa bravoure et être respecté.. Et vous êtes brave, monsieur, un modèle de courage. Avez-vous besoin de cela pour vous tenir droit ? Est ce un handicap qui vous fera courber l’échine ?“



Bientôt, la pièce se retrouva trop exigüe pour contenir l’arrivée incessante et, tandis que l’étrange androgyne ne faiblissait pas tant dans son travail que dans ses mots de compassion, sa robe aux couleurs criardes se vit, au fil de son labeur, recouverte d’un écarlate sanguin, témoin en soie des lourdes pertes subies par la république.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavkin

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 17:15

- Non m'dame, selon les rapports l'air atterrissage est au milieu des combats. Allez à l'infirmerie pour aidez si vous voulez sinon allez au hangar avec tout les pleutres et autre civil !

Puis Tavkin partit en direction de la piste d'atterrissage. Une explosion retentit au loin ce qui le décida à agir

- On doit la garder c'est bien ça ? Jetant un coup d'œil à son compagnon et armant son fusil. Alors on la gardera !

Il courut dans le bâtiment et s'arrêta juste à l'abri en voyant la pluie.

- Rah ! je peux pas y allez ...

Un tir frôla la jambe du soldat laissant une trace noir. Tavkin regardant d'où venait le tir, un soldat impérial qui était un peu en retrait l'avait vu arriver. Il n'en fallu pas plus pour que l'expert plonge dans une colère meurtrière. Le soldat impé qui l'avait visé juste avant, était à nouveau près à faire feu, mais alors qu'il appuyait sur la gâchette, sa tête se décrocha littéralement de son corps. Tavkin était déjà en mouvement alors que le corps n'avait pas encore touché terre.

- ENFOIRE VOUS AVEZ RUINE MON ARMURE !!! VOUS ALLEZ LE PAYER !!! A MORT !!!

Tout en hurlant, Tavkin repéra bien vite le maître Guarg et Salao dans les combats. La première chose à faire les dégagés, ils devaient être complétement exténuer. Oubliant la pluie, le soldat courut plus près des combats pas très loin de son commandant juste pour lui couvrir les miches, comme ils avaient toujours fait. Il aligna les ennemis sans plus les comptés tellement ils y en avaient. Salao le repéra vite, un des tirs de Tavkin lui avait frôlé l'épaule pour abattre un soldat voulant arriver par derrière. Le jeune soldat put voir son commandant lui lancé un regard à la fois de remerciement et d'avertissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 18:37

-C'est bien normal pour vous de nous détester. Mais je croyais que les Mando'ade ne combattait que pour la force, et pas par haine ?

Au loin, sur une petite butte, Ryll distingua une forme qui s'accroupissait, très typique d'un tireur qui ajustait son tire. Elle sortit rapidement son blaster exotique et le mit en joue.

- Et n'oubliez surtout pas l'honneur...

Elle sera ses doigts qui tenait son blaster et le tire la surpris presque. Au loin, la forme se tenait la gorge, exactement là où elle avait visé. Elle comprenait très bien l'intérêt d'un tireur d'élite. Elle les respectait même, car un bon tireur doit parfois être aussi solitaire qu'elle quand elle arpente l'abime d'un vaisseau. Mais leur zone de combat étant différente, elle préférai ne prendre aucun risque avec eux.

- Et puis rien n'empêche une petite motivation.

Elle rengaina sa seconde arme, gardant seulement son blaster sith, quelque peu modifier. Considérant les munitions qui lui restait, elle pouvait se permettre d'arrêter sa recherche de munition sur ceux qu'elle abattait. Mais au vu du nombre l'écart entre les combattant, elle préféra faire comme son « coéquipier ». L'arme sith était pratique, mais autant avoir du répondant. Elle prit donc son blaster mandalorien, une pistolet lourd ayant appartenu à son grand-père, ainsi que son poignard, ou du moins celui qui appartenait à son père. Deux souvenirs mortel pour qui savait les employé et comme le remarqua assez rapidement le premier sith à mordre la poussière ou plutôt la boue.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valence



Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 18:46

P... Pardon ?

Elle eut envie de rétorquer qu'elle était parfaitement au courant, venant de là bas, mais les mots restèrent coincés en travers de sa gorge. Elle rougit légèrement d'indignation.

Imbécile d'attardé macho. Je suis sûre que ce bouseux n'a même pas passé son deuxième cycle à l'école.

Elle voulut d'abord lui emboîter le pas, pour lui prouver qu'elle était tout aussi capable que lui de faire face au danger, mais sa résolution flancha aussitôt. Et elle se souvint de l'infirmerie. Peut-être serait-elle utile là bas. Peut-être également que ce koochu de soldat se ferait percer un deuxième orifice et qu'elle aurait à le soigner.

Elle sortit de nouveau sous la pluie, plissant le nez et grimaçant alors que le déluge continuait inlassablement. Depuis plus d'un mois qu'elle était ici, ils n'avaient eu une éclaircie qu'une seule et unique fois. Elle se souvenait avoir admiré la percée au milieu des nuages avec extase, comme la plupart de ses compagnons. La journée avait été belle, et ils s'étaient prélassés sous un soleil d'or, jusqu'à ce que plusieurs eksters de vaisseaux de guerre Sith soient repérés en orbite.

Se frottant le visage et finissant de se débarbouiller tout en avançant nerveusement, lançant des regards inquiets en direction de l'enceinte, elle atteint le bâtiment de l'infirmerie. Elle le reconnut tout de suite devant l'afflux d'estropiés qui s'y engorgeaient. S'y engouffrant, elle tapa ses bottes consciencieusement à l'entrée, et jeta un regard autour d'elle. Malgré sa formation, l'atmosphère délétère, humide, et la souffrance qui se lisait dans les yeux de certains, lui firent éprouver un certain malaise. Il s'agissait pour la plupart des blessés de brûlures de blaster plus ou moins graves, mais certains présentaient également des marques d'attaques à la vibrolame, ou bien semblaient avoir été touchés par des éclats de shrapnels ou bien pris dans les explosions ayant accompagné ces derniers.

Elle faillit tomber à la renverse à la vue de l'enchevêtrement d'atours multicolores qui se déplaçait nonchalamment de blessé en blessé, leur offrant à eux aussi un peu du surplus de couleurs criardes qu'il transportait.

D'où sort ce type ?

Elle était trop surprise pour pouvoir en rire, ce qui n'était pas plus mal, compte-tenu de la situation.

Elle observa un moment les croix de couleur apposées sur les armures, et elle en saisit plus ou moins bien la signification. Elle souffla un grand coup avant de se diriger vers l'une des croix noires.

Et bien, ma spécialité, c'était plutôt le labo... Autant pour mon manque de pratique sur sujet vivant.

Le type semblait endormi. Elle chercha des yeux de quoi faire son office, et fut interrompue par l'un des médecins militaires.

"Mais qu'est-ce que vous faites, bon sang ? Vous êtes folle ? Laissez-nous travailler, ce sera mieux pour ces pauvres gens."

Moi qui voulais aider...

"Je suis médecin, bon sang. Ce type n'est pas encore mort. Vous étiez prêt à le laisser mourir ici n'est-ce pas ? Si son cas est si désespéré, qu'est-ce que ça peut vous faire que je m'en occupe ?"

Le type en combinaison de médic fronça les sourcils, puis eut un geste exaspéré tout en haussant les épaules, tournant les talons et retournant s'occuper d'autres blessés.

Elle se concentra sur le soldat inconscient. Elle grimaça en notant l'état de son armure au niveau thoracique.

Peut-être que le médic avait raison, celui-là va probablement mourir dans les minutes à suivre.

Une secousse fit de nouveau trembler tout le campement, secouant les poches de plasma et faisant vibrer les rares caissons à bacta qui avaient été ouverts.

Ce bacta ne va pas durer plus de quelques heures s'ils le laissent ainsi à l'air libre, mais j'imagine que c'est nécessaire vu que quelqu'un y plonge une compresse ou un récipient toutes les cinq secondes.

Elle s'affaira sur le soldat. Ce dernier se réveilla et voulut hurler lorsqu'elle lui retira délicatement les morceaux de son plastron éclaté, mais n'eut que la force de laisser s'échapper un soupir. Son teint était bleuâtre et ses yeux au bord de se ternir.

Il la regarda dans les yeux. Elle savait qu'il l'implorait de le sauver, mais surtout de lui injecter plus encore de tranquillisants.

Vu la dose qu'il a déjà dans le sang, ce sera un miracle s'il reste conscient. Et s'il perd encore connaissance, je doute qu'il n'en revienne jamais.

Elle s'étonna elle-même du détachement avec lequel elle récitait son diagnostic.

Elle secoua la tête à l'attention du soldat, se mordant la lèvre inférieure et tentant de cacher sa tristesse. Elle tenta de lui parler afin de changer de sujet. "Je m'appelle Yuki, et je ne sais pas vraiment ce que je fais ici. Mais je vais vous soigner. Quel est votre nom ?"

"Yu... ki", fut la seule chose que pu répéter le soldat.

Se mordant la lèvre jusqu'au sang, elle se mit à la tâche, tantôt fouillant dans les rares compresses au bacta éparpillées alentours, tantôt nettoyant la plaie du soldat. Après ce qu'il lui parut un long moment, elle termina de bander le torse du soldat, les mains et les avants bras couverts de sang.

C'est vraiment autre chose que sur des morts...

"Yuki ? Je... merci."

La jeune fille le regarda, souriante, avant que son expression ne se décompose définitivement. Le soldat avait fermé les yeux.

"Non !"

Elle se précipita sur lui, tentant de le ranimer autant qu'elle le put, mais en vain. Elle s'affaissa sur un caisson, les yeux vagues et le regard hébété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 19:16

Le trooper s'arrêta, fixant la jeune femme. Il restait juste là, à la regarder, au milieu des explosions et des cris, les tirs fusant autour de lui, indifférent. Les ultimes renforts républicains leur passèrent devant, les protégeant un temps de la tempête des combats, au moins un peu. Il s'adressa à elle d'une voix éraillée par les combats et les systèmes de communications externes défaillants de son vieux casque:

-Vous êtes bien étrange. En fait, vous êtes très... différente des mandaloriens que j'ai combattu. Un d'entre eux m'aurait déjà abattu si je lui avais adressé la parole, s'il avait encore pu supporter ma présence.(Il tapota l'insigne républicain sur son épaule.)

Il leva son blaster vers elle et tira un unique coup, le laser bleuté et brûlant filant au dessus de son épaule pour venir se loger dans les verres du casque d'un impérial un peu fourbe. Il relâcha encore une fois son bras en s'avançant vers la jeune femme.

-J'aimerais savoir qu'est ce que vous faites ici réellement, vous et vos potes, avec votre bellâtre de chef. Pourquoi risquer votre vie et votre vaisseau pour une poignée de soldats et un fort en ruine ? Si vous étiez venu juste pour le petit copain de votre chef, vous seriez repartis directement en apprenant sa mort, au vu de l'accueil qu'on vous a fait. Si vous nous cachez quelque chose, je veux savoir ce que c'est.

Il attendit une réponse en reprenant machinalement les combats, quand un tir précis passa au dessus de sa propre épaule. Il se retourna et vit Tavkin courir vers lui. A son arrivée, il lui conseilla d'aller plutôt aider Guarg, qui luttait seul un peu plus loin. Il voulait continuer cette conversation à l'abri des oreilles des autres, et de plus sa situation était encore tenable, contrairement au jedi qui commençait sérieusement à fatiguer depuis qu'il s'était retrouvé esseulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 19:52

Le tire de blaster passa juste à côté d'elle. Rien d'étonnant, il ne la visait pas. Quand on avait vécu dans au milieu de pirate, il n'était pas difficile de repérer cela, s'était même un évènement assez commun. Mais cela datait.


-J'aimerais savoir qu'est ce que vous faites ici réellement, vous et vos potes, avec votre bellâtre de chef. Pourquoi risquer votre vie et votre vaisseau pour une poignée de soldats et un fort en ruine ? Si vous étiez venu juste pour le petit copain de votre chef, vous seriez repartis directement en apprenant sa mort, au vu de l'accueil qu'on vous a fait. Si vous nous cachez quelque chose, je veux savoir ce que c'est.

Un moment de calme... difficile à dire ... mais pour la jeune femme... s'était une perte de temps et le sith à qui elle trancha la gorge n'allait pas la contre dire. Mais l'homme voulait des réponses, pourquoi pas.

- Je suis une mercenaire et mon boulot consiste à descendre des gens. Je fais se que mon patron me dit de faire tant que cela respect mon honneur. S'est lui qui paye après tous et sil me demande de vous abattre, je le ferais sans hésitation. Vous n'êtes qu'un républicain même si vous avez un peu de la valeur en tant que guerrier.

Abattre des gens étaient simple en soit. Mais tout dépendait des circonstances. Elle connaissait les règles de l'honneur, et parfois les choses ne sont pas aussi simple.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 20:17

-Je suis une mercenaire et mon boulot consiste à descendre des gens. Je fais se que mon patron me dit de faire tant que cela respect mon honneur. S'est lui qui paye après tous et sil me demande de vous abattre, je le ferais sans hésitation. Vous n'êtes qu'un républicain même si vous avez un peu de la valeur en tant que guerrier.

-Je vais prendre ça comme un compliment, de la part d'une mandalorienne.

Salao se demanda si la conversation devait s'arrêter là, il se sentait ironiquement bien plus proche de cette jeune femme que de Khalles. Sa réflexion porta quelques secondes sur leur nature de combattant qui les rapprochaient malgré leur deux camps normalement ennemis, mais très vite il dût se re-concentrer sur le combat. Il lui lança tout de même:

-Vous ne vous débrouillez pas trop mal non plus.

Un sith un peu trop sûr de lui tenta sa chance sur le trooper, ses deux sabres rougeoyants effectuant un ciseau mortel vers la tête de Salao. Celui ci se baissa in extremis, enfonça sa lame bourdonnante dans l'abdomen du guerrier et lui envoya un superbe coup de boule dans la face. Le guerrier tomba à terre, ses tripes commençant à se répandre dans la boue tandis que son nez crachait des flots de sang. Presque amusé, Salao s'appuya de sa botte droite sur le crâne du mourant, continuant de tirer surs ses adversaires alors que son "support" convulsait légèrement en s'étouffant dans la boue. Au bout d'une trentaine de secondes, le sith devait avoir avalé suffisamment de terre humide, et le corps s'immobilisa définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 21:13

- Vas-y envole toi. .....Et ..ECRASE TOI !

Dis je en voyant le transport bouré d'explosif décoller et aller vers sa destination, mais à mon grand...regret il rata le gros des troupes dû aux reflexes des batteries aériennes.

- Bordel ils vont créver ces fumiers !!!

A peine ma phrase terminée qu'un sith se jetta sur moi, bien partie pour me décapiter.
Esquivant de justesse son coup en me baissant, je lui envoya un coup de crosse dans le visage en ajoutant un "j'crois pas non." qui eu pour conséquence de le jeter à terre et commença, après avoir pris soin de donner un coup de pied dans son sabre, à passer mes nerfs sur son visage en utilisant mon fusil vide comme d'une masse.
C'est alors que je sentis une pression au niveau du coup, le visage couvert de sang le sith cracha :

- Je te tiens.

Sortant alors rapidemment mon pistolet blaster de secours et braquant son visage et dit avant d'appuyer sur la détente :

- Mange-moi çà .

Tombant à genoux pour reprendre ma respiration, je pus voir la fumée s'échapper de se qui resté de son visage.
Regardant autour de moi je vis quelque chose qui me plaisait pas, notre combat s'englué, il fallait qu'on souffle !
Je sortit donc ma charge explosive, le dernière que j'avais gardé pour moi, et la lanças de toute mes forces sur le gros des troupes imps en approche en lachant un cris de rage.

- SA VAS SAUTER A TERRE !

Me jettant sur un de mes soldats pour le faire se coucher, j'appuya sur le détonateur, l'explosion fus immense, mais tout en aidant l'homme que j'avais plaqué, je constata avec joie qu'aucun de mes hommes avait été tué par mon acte, au pire ils avaient été soufflé en arrière mais sans plus. Je pouvais pas en dire autant des imps qui commençèrent à hésiter à avancer et j'en profita pour récupérer un fusil abandonné et tira plusieurs rafale sur les imps qui n'avait pas eu la réaction de se mettre à couvert.

- ON VAS Y ARRIVER LES GARS, LES LACHEZ PAS CES SALOPARDS !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keidan Diath

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Lun 15 Nov - 22:19

Trempé de la tête aux pieds, couvert de boue et de sang, le chevalier Jedi luttait contre la fatigue. A tel point qu'il n'avait presque plus conscience de ses gestes. Il était dans un état second, comme si il été en contrôle automatique. Guarg ne s'était pas reposé depuis le début des hostilités, et ne voulait pas se permettre de faire une pause, ne serait-ce que quelques minutes, rien que pour montrer l'exemple et maintenir le courage des soldats qui combattaient avec lui.


- SA VAS SAUTER A TERRE !


Guarg ne réagit pas.
Il trancha un soldat impérial devant lui, puis se fût l'explosion.
Le Jedi sombra dans l'inconscience au moment même où il fut projeté par le souffle.
Il décolla de quelques mètres, et parcouru le double avant de retomber dans la boue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tavkin

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 12:24

"Rahlala, il pense qu'a tout faire pété Alek ... t'en qu'ils seront pas tous mort, il arrêtera pas d'en balancé." pensa Tavkin.

L'explosion avait soulevé plus de poussière avec certain impé trop près. Je vis le maître Guarg s'envolé et atterrir inconscient. Les combats avait diminué, et Tavkin devait agir maintenant.

Courant vers le jedi il arriva près de lui avec un autre soldat.


- Maître Jedi, tout va bien ?

Aucune réponse ... Les tirs reprenaient de plus en plus. Jetant un regard à l'autre soldat qui hocha la tête pour dire qu'il comprenait ses intentions. Les deux soldats soulevèrent le jedi et coururent aussi vite que possible pour l'emmené à l'arrière des combats.

- On devrait allé le déposé à l'infirmerie !

- Non ! tu rigole ? il est inconscient mais pas blessé ! allonge le ici et protège le, il doit récupéré de ses combats ...

Tavkin, jetant un dernier coup d'oeil à son compagnon, repartit en direction de son commandant fou, Alek, et des combats ayant reprit de plus belle.

- Et je fais comment pour tirer à travers cette fumé ? dis-t-il pour lui même.

Prenant une place à couvert en retrait de la brèche, l'expert rechargea son arme et alligna les nouvelles têtes qui dépassaient de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xeneus

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 20:38

Xeneus était au coeur du triangle impérial qui s'enfonçait lentement dans les lignes de défense républicaines.

Les tirs des droïdes lourds balayaient sans discontinuité les remparts qui surplombaient l'attaque impériale. Mais malgré le tir nourri de soutien, certains soldats de la République réussissaient à placer une grenade qui causaient des ravages dans les effectifs de l'Empire.

Derrière la première ligne d'invasion, Arias finissait de trancher la gorge d'un des défenseur dans un éclat de rire, avant de retrouver son commandant.

"Maitre Xeneus... Nos hommes ont réussi à se stabiliser à l'entrée de la base, mais la résistance ne faiblit pas. La deuxieme ligne est sous le feu des armes automatiques. Quels sont vos ordres, mon maître?"

Tentant de dominer le bruit infernal de la bataille, Xeneus agrippa un chasseur de primes qui accompagnait son groupe de combat:

"Mercenaire, balaie moi ces rats womp qui se tiennent encore sur les remparts, je ne veux pas qu'ils puissent nous surplomber plus longtemps! Exécution!"

S'exécutant prestement, le chasseur de primes décolla grâce à son jet pack et lâcha 2 missiles sur les remparts du bastion: les explosions envoyèrent voler les derniers défenseurs qui menaçaient les flancs de l'attaque impériale. Xeneus vit un des soldats de la République continuer de tirer malgré l'explosion qui le soulevait de terre. Avec une adresse stupéfiante, le soldat ajusta son tir et abattit le chasseur de primes en plein vol, avant de retomber lourdement au sol.

L'Archonte reporta son attention sur le centre du triangle qui avançait. Prenant place en première ligne, Xeneus évita les tirs de blasters de deux Soldats républicains qui tentaient de l'arrêter. Il puisa dans la Force et bondit sur eux. Le sabre laser trancha le premier de haut en bas, tandis que Xeneus accompagnait son attaque horizontalement sur le second qui s'aplatit pour éviter le coup. Mais pas suffisamment rapidement... Sa tête roula par terre moins d'une fraction de seconde plus tard.

Mais les véritables cibles de Xeneus étaient le jeune homme et le Jedi à la lame dorée qui combattait à côté de lui. Le Maître de l'Ordre noir avait senti les émotions de ce dernier: une haine sans pareille pour le Jedi qui combattait pourtant à ses côtés. Une poignée de Guerriers Sith et de soldats impériaux arrivaient à toute vitesse pour appuyer Xeneus, mais avant que l'Archonte ne puisse se ruer sur ses ennemis, il vit le Jedi et le jeune homme échanger quelques paroles et se séparer, le Jedi faisant de grands gestes, visiblement pour tenter de rallier les survivants républicains.

Xeneus fit un signe indiquant à ses hommes de tuer le Jedi, tandis qu'il marchait sur le jeune homme.

Celui-ci vit l'Archonte qui s'approchait et leva sa lame, prêt à parer l'attaque... qui arriva à toute vitesse. Xeneus avait adopté un style de combat issu du Juyo, qui accroissait énormément la vitesse et la puissance, au détriment de l'endurance; au combat, Xeneus tentait de compenser la fatigue qui le submergeait vite par un développement constant de sa condition physique et l'ajout d'implants de combat. Ne voulant pas tuer son adversaire Xeneus ne libéra pas toute la puissance des coups. Le jeune homme dévia les coups avec aisance, mais sans avoir le temps de porter de contre attaque.

Au bout de quelques passes, Xeneus interrompit son assaut et lança à son adversaire, d'une voix forte :

"Pas mal pour quelqu'un de si jeune. La haine est forte en toi et décuple ton énergie! Je peux en sentir les échos dans cette bataille. Ne sens-tu pas toi aussi le chaos de ce combat accroître tes forces? Ne sens tu pas la vie aiguiser tes sensations?"

Les deux combattants se faisaient face, faisant tournoyer leurs armes autour de leur poignet dans le but d'impressionner l'autre duelliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 20:45

Une fois arrivé sur la zone de combat, Kerwyn retrouva ses compagnons.

-" Il faut tenir encore un peu, demain matin on sera plus là ! Il faut protéger la plate forme . Les vaisseaux ne doivent pas être touché ! Je vais essayer de regrouper mes hommes !"

Kerwyn avait vu de loin le sous officier qui l'avait aidé lors du premier assaut, et fendit la nasse pour le retrouver. C'est alors qu'il repéré le chef de l'armée ennemie, sa lame écarlate fendant les airs et fauchant les vies.Mais le jeune homme n'eut pas le temps de se préparer, le sith l'attaquant à une vitesse fulgurante.

Le combat que menait le jeune homme était probablement le plus difficile qu'il n'eut jamais à faire. Rien n'existait à par sa propre lame et celle de son adversaire car, il le savait, la moindre distraction pouvait être mortelle.

Toute son attention était focalisé sur sa défense, les attaques se succédant si rapidement qu'il ne trouvait aucun moyen de contre attaquer. Puis soudain, l'homme en face de lui rompit le combat, se mettant sur la défensive.


"Pas mal pour quelqu'un de si jeune. La haine est forte en toi et décuple ton énergie! Je peux en sentir les échos dans cette bataille. Ne sens-tu pas toi aussi le chaos de ce combat accroître tes forces? Ne sens tu pas la vie aiguiser tes sensations?"

Kerwyn faisait tourner sa lame dans les airs, appréciant l'absence de choc sur son poignet.

-" On m'avait parlé de votre engeance... Impressionnant... Vous pouvez donc ressentir la même chose que moi... Intéressant... Qui êtes vous..."

Un éclat de rire se fit entendre, le visage de Xeneus caché par son ample capuche.


" Je suis l'archonte de l'ordre noir, les gardiens de notre empereur. Je peux lire en toi, et je sais plus de choses que tu ne le crois... Comme je sais que tu n'es pas des leurs !"

Une nouvelle attaque vit le jours. La lame rouge sang se retrouva bloqué au dernier moment. La vibration du choc se répercuta dans le bras du jeune homme, la fatigue venant doucement mais surement à bout de sa résistance.

" Tu n'as rien à faire avec ses faibles... Ne souhaites tu pas connaître une plus grande gloire que celle de combattre à coté de ces chiens? Ce sont des lâches... Des traitres... Ils n'ont aucun honneur... Ne le sais tu donc pas? " - poursuivit l'archonte .

Kerwyn restait interdit. Cet homme n'était pas vraiment son ennemi... Il ne le combattait que pour protéger les siens... Mais dans ses paroles se reflétaient tout ce que le jeune homme reprochait aux républicains.


" Ou peut être es tu aussi toi aussi un faible et un lâche " - ricana t'il

Kerwyn resta silencieux un moment avant de se ruer sur l'homme. Si une chose ne devait pas être touché chez l'un des siens, c'était l'honneur et la dignité. Et l'insulte de l'homme avait créé une telle colère chez le jeune hapien que sa fatigue semblait s'être envolé. Ne restait que la haine et son envie de se battre. La lame en lame en cristal volait et virevoltait contre Xeneus, qui parait chaque attaque comme il le pouvait.


" Tu le vois maintenant ! Cette force que te donne cette colère, cette haine?! Mais qui hais tu? Moi ou eux ! Et c'est eux que tu souhaites servir? C'est pour eux que tu souhaites mourir?!"

L'archonte bloqua la lame du jeune homme avant de recevoir un coup de pied qui l'envoya deux mètres plus loin . Mais ce simple choc n'offrait à Kerwyn qu'un court répit. Le sith se rattrapa avec légèreté avant de pointer sa lame en direction de son rival.

" Tu dois faire un choix jeune homme. Vivre et grandir aux coté des forts, ou périr aux cotés des faibles."

Un très léger sourire se dessina sur le visage du jeune homme, suivit d'un petit rire.

-" Toute ma vie j'ai du mériter de vivre pour ces mêmes raisons... "

La bataille entre les deux hommes reprit de plus belle, des étincelles jaillissant quand les deux lames se heurtait. Contre toute attente, l'homme masqué sous cette tunique inspirait un certain respect à Kerwyn. Mais il était un adversaire. C'est alors qu'il vit enfin une faille. Son épée glissa le long de la lame écarlate et pénétra dans le sombre manteau, avant de ressortir. Les deux combattant rompirent le combat et se remirent en garde, un mince filet de sang glissant sur l'épée cristalline.

-" Vous avez peut être raison... Mais pour aujourd'hui, j'ai fait mon choix. J'ai une parole à honorer. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
Xeneus

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 20:49

Xeneus ressentit la douleur le transpercer de part en part alors que la lame de Kerwyn frappait son bras, déchirant l'armure malgré sa résistance. L'Archonte goûta à sa propre douleur sans sans aucune délectation, mais comme toujours la rage de ne pas avoir été assez fort surmonta temporairement la douleur et lui permit de rompre le combat, repoussant brutalement Kerwyn de quelques mètres.

Celui-ci trébucha dans le sol marécageux et tomba mais se releva avec souplesse. Xeneus ne pourrait plus tenir un duel dans lequel son adversaire jouerait sur son endurance.

"Tu es un adversaire de valeur, soldat," dit l'Archonte en portant sa main sur sa blessure. "Et tu combats avec honneur face à moi."

"Tes propres capacités ne sont pas négligeables, Sith," énonça Kerwyn avec un certain respect. Xeneus le déconcentrait par la loyauté qu'il témoignait et le respect qu'il éprouvait pour les compétence smartiales de con ennemi. Les Sith étaient peu dans ce cas.

Xeneus coupa la lame de son sabre laser et se détourna de Kerwyn, re partant dans la brèche que les troupes impériales continuaient de tenir malgré les pertes importantes et le tir nourri des défenseurs qui se poursuivait. Il s'accroupit devant un Agent impérial qui épaula son fusil pour couvrir l'Archonte. Celui-ci lui fit signe de baisser son arme et s'accroupit devant lui pour pouvoir lui parler malgré la vacarme de la bataille:
"Agent, contactes le poste de commandement et ordonne le repli de nos troupes : nous ne pouvons continuer à perdre nos hommes à ce rythme sous peine de ne pouvoir empêcher la retraite des républicains."

"A vos ordres, mon seigneur," cria l'agent qui ajusta son comlink.

Sur toutes les fréquences impériales, le même ordre se diffusa, crié sur toutes les fréquences:

"Par ordre du seigneur Xeneus, repli vers le campement. Toutes les forces d'engagement se replient: les forces de soutien continuent leur tir de couverture jusqu'à ce que l'avant garde soit sortie de la brèche."

Au bout de 10 minutes, la plupart des tirs des deux camps avaient cessé: Xeneus, l'agent impérial et arias restaient les seuls dans le campement républicains alors que tous les soldats se relevaient, certains ne réalisant pas encore qu'ils étaient en vie, d'autres poussant des gémissements de douleur.

Un homme de haute stature, l'armure couverte de boue, de sang et d'éclats de métal, s'approcha de Xeneus en tentant de ne pas tituber:

"Je suis Alek Sturn , le commandement de ce bataillon. Merci, Sith pour avoir fait cesser cette boucherie."

Xeneus répliqua avec froideur:

"Vous avez gagné mon estime par votre valeur au combat, mais vous restez mes ennemis. Je vous propose une trève jusqu'à demain à l'aube. Cet accord n'est pas négociable: accepte le ou regarde tes soldats mourir dans la boue. Et demain, nous reprendrons ce combat, mais jusqu'à la mort."

"Jusqu'à preuve du contraire, la situation n'a pas changé: ce modeste bastion est toujours sous le contrôle de la République!", répondit Alek en bombant le torse de fierté.

"Jusqu'à demain, en effet...", siffla Xeneus. Il se retourna et quitta le champ de bataille en direction du campement impérial.


Dernière édition par Xeneus le Mar 16 Nov - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerwyn
Admin
avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 20:54

Kerwyn laissa le champ de bataille se déserter, immobile. Il entendait à peine Alek parler. Et alors qu'il n'avait qu'une envie, partir, ses jambes se dérobèrent sous lui. Le jeune homme tomba à genoux, ses muscles tremblant sans qu'il ne puisse calmer son corps. Avec ce qu'il lui restait de force, il planta l'épée dans le sol et appuyé sa tête sur ses mains qui tenaient le pommeau.

* J'en peux plus * - pensa le jeune homme alors qu'il essayait de reprendre son souffle.

Kerwyn s'était souvent battu, mais n'étais jamais resté aussi longtemps au corps à corps, et ce combat avait usé ses dernières forces. Il n'avait plus envie que d'une chose, rester là, sans bouger, et simplement se forcer à respirer calmement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum-consortium.fr-bb.com
ryll
Admin
avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 20:55

Les sith se repliaient en ordre, non sans essuyer quelques pertes. Ryll avança tranquillement sur le champs de bataille pratiquement silencieux, si l'on exceptait quelque râle par endroit, dont celui d'un sith que la jeune femme acheva d'un tire. Elle arriva bientôt prés du corps de l'escrimeur qu'elle avait abattu peu de temps avant. Elle sortit son poignard et brisa le sabre de l'homme avant de fouiller le corps à la recherche d'un trophée intéressant, ou d'autre chose.

_________________
Shun par shun
tal par tal


[imgt]ht t p : // img517.imageshack.us/ img517/3334/projet4yz4.jpg[/img]
Mon ame est aussi froide qu'une lame de duracier
Mais il me faut quand même trouver la paix
Car déja dans les ténèbres je me suis égarée
Et jamais plus je ne veux y retourner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 21:09

Il fallait que je reste calme, garder mon sang froid, ne pas succomber à l'envie de lui tirer une balle dans sa ptite tête de sith. J'enragé intérieurement, devoir faire des remerciements à un sith, c'était vraiment....l'envie de fracasser une armure impériale à main nue pour me calmer était plaisante mais quand Kerwyn s'éfondra les priorités prirent le dessus sur les sentiments, et me penchant vers lui je lui demanda :

- Hey sa vas aller ? Puis me tournant vers les rescapés autour de moi j'hurla, que tous les hommes valides rassemble les blessés à l'infirmerie, qu'ils soient traités selon la gravités des blessures ! Que d'autres s'occupe de rassembler nos morts et récupérer tous le matériel encore utilisable, et faite moi un rapport sur l'état du fort ! Exécution !

Voyant les hommes aller à leur tache difficilement, cette trève était plus que bienvenue, puis me penchant de nouveau vers Kerwyn, je lui fis passer son bras sur mes épaules et le leva tout doucement :

- On vas te mettre au sec, rester à genoux dans la boue sous la pluie c'est pas terrible pour la santé hein ? Et puis j'ai encore besoin de toi, t'es le seul capable de nous faire quitter ce tas de boue, et j'ai confiance en toi.

Avec cette Trève les choses était clair pour moi, on devait partir sinon on allait tous y passer et Kerwyn en était la clé, je pouvais pas le laisser tomber, pas après tous les risque qu'il avait pris pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salao

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 21:20

Salao regarda, maussade, les impériaux se retirer. Ce répit était toutefois bienvenue, même s'il devait lutter contre son envie de continuer à casser du sith, qui prenait parfois le pas sur ses limites physiques. Il en profita pour se mettre à la recherche d'une arme valable, et trouva finalement un fusil d'assaut sith, d'amplitude tir légèrement supérieure aux modèles républicains. Il le mit à l'épaule, visant dans le vide, avant de vérifier le chargeur. Plein. L'impérial n'avait même pas dû avoir le temps de tirer une seule fois. Il se confectionna une sorte de bandoulière avec un morceau de cape sith, et rangea l'arme dans son dos, avant de retirer son casque, lentement, mais presque douloureusement.

L'air frais et humide frappa son visage de plein fouet, la sueur des combats dégoulinant le long de ses longs cheveux et de sa barbe châtain. Il fit un tour d'horizon du champ de bataille. C'était un véritable massacre. Dans l'embouchure de la brèche, les cadavres s'empilaient par dizaines, parfois formant des monticules de quatre ou cinq corps. Il aperçut la jeune mandalorienne fouillant un cadavre, Alek debout dans la boue, et finalement le jeune homme, genou à terre, épuisé. Il se dirigea lentement vers eux, et arrivé à hauteur il parla d'une voix fatiguée au chef:

-Ça va Alek ? Ta jambe ? Il fixa le jeune homme, toujours agenouillé. Tu veux que je l'emmène à l'infirmerie ?


Dernière édition par Salao le Mar 16 Nov - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alek Sturn

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Un avenir incertain    Mar 16 Nov - 22:02

- T'inquiète pas pour moi, j'ai rien à cette jambe sa peut attendre, et tout en emmenant Kerwyn à l'abri j'ajouta, essaye plutôt de t'occuper de Guarg je l'ai pas vus depuis l'explosion c'est inquiètant là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un avenir incertain    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un avenir incertain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» L'avenir de la VPC GW
» Une discussion pour l'avenir [pv Horus Vahalor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue le forum du Consortium Ten'sia :: Role Play :: Dans une loitaine galaxie (Rp forum) :: Scénario rôle play :: Ecrits de nos scénarii-
Sauter vers: